J'ai testé : les plats de la classe Affaires de Turkish Airlines

Turkish Airlines, élue meilleure compagnie aérienne d'Europe pour la quatrième année consécutive, a proposé à quelques heureux élus de déguster les plats servis en business class. La rédaction du Journal des Femmes a accepté avec grand plaisir l'invitation.

Les repas de la business class de Turkish Airlines
© SdP Turkish Airlines

Le jour J, ce n'est pas dans un avion que je me vois conviée, mais dans un magnifique appartement haussmanien du huitième arrondissement parisien avec vue sur l'Arc de Triomphe : le ton est d'ores et déjà donné. En attendant que tous les convives arrivent, nous prenons l'apéritif. Nous découvrons les amuses-gueules soigneusement concoctés par l'un des "chefs volants", venu nous présenter lui-même ses créations. En effet, la compagnie aérienne dispose dans ses équipes en cabine de chefs cuisiniers, formés à l'académie Do & Co, une entreprise autrichienne spécialisée dans le catering haut de gamme. Bienveillant, le chef nous sert et décrit chacun des ingrédients présents dans chaque bouchée... Je me laisse tenter par un mini-toast à la crevette et veille à garder de la place pour le dîner, qui d'ailleurs, ne tarde pas à arriver.

Nous prenons place autour d'une table merveilleusement décorée. Ce soir, nous dinons à la lueur de quelques bougies, mais surtout en conditions réelles : à 10 000 mètres d'altitude, les passagers de la classe affaires bénéficient du même dressage de table et de la même ambiance tamisée. A ma droite, est posé un plateau qui me permettra d'accommoder à mon goût les mets que je m'apprête à déguster. Je trouve aussi deux morceaux de pains encore chauds, l'un aux noix, l'autre typique de la gastronomie turque, tous deux délicieux. J'ai également une coupelle de beurre, une mini bouteille d'huile d'olive, du sel du poivre et des épices. Devant moi, une serviette pliée aux couleurs de la compagnie, posée sur le menu et autour, plusieurs couverts. Côté vin, deux blancs (un Sauvignon et un Prestige Narince) et deux rouges (Merlot), provenant tous de Turquie, nous sont proposés.

imgm7780 700px web
Le dressage de la table © SdP Turkish Airlines

Les entrées ne tardent pas à être servies : sur un chariot, des mets raffinés à perte de vue, avec un énorme choix de mezze turques. J'opte pour du houmous, crémeux et goûtu, magnifiquement réalisé. Pour un peu de salade César aussi, composée de laitue romaine croquante à souhait, de tomates cerises, de poulet tendre et de gros copeaux de parmesan. Le tout éveille mes papilles, vivement la suite ! Vient une soupe de lentilles traditionnelle, parfaitement assaisonnée, servie avec une tartine de tapenade à tomber. Le goût de l'olive se marie parfaitement bien avec le potage, c'est une nouvelle fois une réussite.

Puis, les trois plats de résistance arrivent. Le loup de mer en papillote nous est d'abord servi : outre la présentation plus que réussie, le poisson est parfaitement cuit. Je le retrouve accompagné d'une branche d'aneth et de carottes et courgettes râpées. C'est savoureux, tendre, et plus que bon. Les rigatoni aux tomates rôties (al dente et évidemment, très bonnes) font leur entrée avant le clou du dîner : j'ai nommé l'agneau de printemps, servi avec son caviar d'aubergine fumé et son riz pilaf. Mon estomac me dit "stop" mais mes papilles ne peuvent résister : la viande est fabuleusement bien cuite, juteuse et moelleuse. Le riz, épicé à souhait, est un pur régal. A ce moment là, je regrette d'avoir autant mangé et de ne pas avoir gardé assez de place...

tk shangrila hd 0241
Le chariot des desserts © SdP Turkish Airlines

Un chariot rempli de dessert fait ensuite son entrée. Je suis vraiment repue, je me contente donc d'une verrine tricolore, composée de mousses de fruits différents. Un délice, mais là, je pose définitivement mes couverts. Pourtant, le choix des desserts est très varié : patisseries traditionnelles, fruits frais, gâteaux au chocolat... Je ne regrette cependant pas de ne pas goûter quelqus douceurs sucrées : en prenant ma toute dernière bouchée, je me dis que j'ai probablement mangé l'un des meilleurs repas de toute ma vie. 

Le catering de la classe affaires de Turkish Airlines n'a rien à envier aux restaurants gastronomiques : le service est digne des plus grands restaurant et en prime, le chef se déplace lui-même pour vous servir et vous conter l'histoire des mets proposés. Les produits sont choisis avec le plus grand soin et les plats à la carte, pleins de saveurs, sont exquis. On en oublie même que ce repas est initialement servi dans les airs. En plus de son titre de "meilleure compagnie aérienne d'Europe", Turkish Airlines a également été élue "meilleur service de restauration au monde en classes affaires en 2014", et je comprends pourquoi.