Simon Baker Entretien avec un acteur de style égérie de Longine

A l'occasion du Prix de Diane, nous avons rencontré l'acteur de The Mentalist, Simon Baker. L'égérie de la marque de montres Longines est à la hauteur de sa réputation d'homme charmant.

Un dimanche matin, à Chantilly, nous avons rendez-vous avec Simon Baker. Oui comme ça, en toute simplicité. L'acteur de la série The Mentalist est aussi l'égérie de la marque Longines, partenaire du Prix de Diane. Cet événement équestre, placé sous le signe de l'élégance, se déroule tous les ans en Picardie. Et l'acteur australien, déjà présent l'année dernière, semble avoir pris ses habitudes puisque le voilà de retour pour l'édition 2013.
Dans son hôtel à deux pas du château, il nous reçoit avec un immense sourire. Célèbre ou pas, le beau blond vénitien ne semble pas avoir pris la grosse tête et nous réserve un accueil des plus chaleureux. Un "Hi !" charmeur et une poignée de main plus tard, nous voilà définitivement amoureuses. Et l'interview n'a même pas commencé...
Simplement vêtu d'une chemise (qu'on a eu le plaisir de déboutonner pour placer le micro !) et d'un jean, Simon Baker a délaissé le costume trois pièces cher à son personnage de Patrick Jane : "Les gens ne me perçoivent pas toujours avec mon vrai look." Pourtant, même si le costume n'est pas de rigueur dans la vie quotidienne du comédien, il affiche tout de même une élégance naturelle qui lui vaut les faveurs de ces dames. "On me demande souvent, par rapport à mes collaborations avec Longines et Givenchy, ce qu'est l'élégance, ce qui fait un gentleman... Pour moi, tout cela est une question d'appréciation." Nous on a tranché : gentleman, il l'est. Mais quitte à briser quelques coeurs, l'acteur au charme ravageur est marié depuis de nombreuses années à une comédienne, Rebecca Rigg, avec qui il a trois enfants. Damned !
C'est qu'on aurait bien pris rendez-vous pour une séance de mentalisme, surtout que le comédien est un homme galant, comme nos grands-mères en rêvent pour nous : "Cela m'arrive d'être un peu en retard, mais je n'aime pas faire attendre les gens. Ce ne sont pas des manières." On comprend mieux pourquoi la marque de montres Longines l'a choisi comme égérie. De quoi définitivement asseoir son statut de gendre idéal. Mais puisque le fantasme qui nous fait fondre avec ce sourire franc n'est pas disponible, on peut toujours tenter de savoir si au moins il se sent bien en France... Comme ça au cas où il changerait d'avis... "C'est toujours un plaisir d'être en France", nous assure-t-il. Mais très vite, nos derniers espoirs s'anéantissent : "Je suis Australien, je le serai toujours, c'est ce que je suis, c'est gravé dans mon cœur. J'aime aussi vivre aux Etats-Unis. Deux de mes enfants sont nés là-bas, donc j'ai aussi un lien étroit avec ce pays."
Alors que nous sommes déjà en train d'imaginer un plan d'émigration, le temps imparti est écoulé. Nous devons dire au revoir à notre gentleman préféré. Et oh surprise, c'est dans un français "so charming" qu'il nous répond, toujours ce sourire irrésistible aux lèvres. Vite on prend rendez-vous pour l'année prochaine !

 
 Retrouvez ici l'intégralité de l'interview en vidéo :