48 heures au SHA Wellness Clinic

Difficile de décrire l'atmosphère qui règne au SHA sans y avoir posé ses valises. Je les y ai laissées le temps d'un week-end. Mes soucis avec ! J'ai rarement ressenti une si grande quiétude dans un hôtel. Blanc immaculé, pureté des lignes, matériaux minimaliste, piscine à débordement, mobilier zen... Tout a été pensé pour le bien-être de ses hôtes.

23
Tout a été pensé pour le bien-être des hôtes. © S. de P. SHA Wellness Cliic

Mon programme bien-être

Dès le lendemain matin de mon arrivée, Béatrice d'Orléans, ambassadrice du SHA me fait l'honneur de la visite des lieux. Entre la musique d'ambiance, les effluves d'huiles essentielles et la beauté du paysage, je me sens déjà détendue. Arrivée à l'accueil du spa, je fais la connaissance d'Erika qui me concocte un programme sur mesure. Massage shiatsu, consultation macrobiotique, réflexologie, acupuncture, massage relaxant, bar à oxygène, consultation de médecine esthétique (euh, j'en ai tant besoin que ça ?)... Une chose est sûre, je ne vais pas m'ennuyer ! A cela, s'ajoutent une séance de yoga, une marche au bord de la plage et un cours d'aquagym. Le ton est donné. Je me laisse aller au gré des massages, des séances de relaxation, du spa - superbe - des marches sur la plage... et de farniente au bord de la piscine. J'apprends à combiner les aliments pour une cuisine macrobiotique digne de ce nom. Et me laisse impressionner par une séance de réflexologie plantaire, bouleversante ! Je n'aurais jamais pensé que les pieds pouvaient dire autant de choses d'une personne. Ce programme global me fait l'effet escompté : je ne me suis jamais sentie aussi ZEN !

Détox : au régime macrobitique !

Le régime macrobiotique commence dès le petit déjeuner. Un serveur me présente le buffet et me guide vers la soupe miso : ''Elle permet de préparer l'estomac à accueillir l'ensemble des aliments de la journée''. Très bien ! Manger salé au petit déjeuner ne m'a jamais dérangée. D'autant qu'accompagnée de différentes algues et légumes verts, cette soupe est délicieuse. Céréales, fruits secs, fruits frais, lait d'avoine, d'amande, yaourt au soja, muffins, pain complet... Pour le reste du buffet, le choix est large ! Avis aux carnivores, tout de même : ici, pas de charcuterie ni de viande, la macrobiotique repose sur une alimentation végétarienne.
Mais qui dit macrobiotique ne dit pas insipide ! Pablo Montoro, chef du restaurant Shamadi, propose une cuisine moderne, savoureux mélange de cuisine japonaise et méditerranéenne. Seul hic : mon entrevue - très intéressante - avec Virginia Harper, consultant en macrobiotique, se conclut sur une diète. Les mets sont délicieux, certes, mais un peu trop stricts à mon goût. Et la carte du menu Shamadi me fait de l'oeil. Finalement, j'abandonne la diète prescrite pour déguster la carte classique, toujours macrobiotique, mais bien meilleure à mon goût ! Aux repas suivants, je me délecte des plats concoctés par le chef.  Autant en profiter, non ? Et malgré mes écarts, au bout de 24h, je ressens déjà une sensation de pureté. Mais c'est sans compter les maux de tête... ''C'est normal, me dit-on, votre corps est en train de se détoxifier''. L'idéal ? Rester deux semaines ! C'est le temps nécessaire au corps pour éliminer toutes les toxines. Quoi qu'il en soit, après un week-end, me voilà légère et détendue. Prête à affronter l'hiver !

J'ai aimé :

  L'accueil : le personnel est adorable
 Le spa : luxueux et véritable invitation à la détente
 La réflexologie : bluffante
 La décoration et l'architecture : minimalistes et épurées
 Les chambres : spacieuses, lumineuses, high-tech et à la vue panoramique
 Le menu Shamadi, excellent
  Le paysage : la vue magnifique sur la plage et les montagnes

J'ai moins aimé :

  La diète prescrite par le consultant macrobiotique, délicieuse mais trop stricte à mon goût (mais je suis sans doute trop gourmande)
  Les maux de tête liés à la détox
  L'accès au village : un peu trop loin à pied.

A lire aussi