La suite "Sublime"

Jouant la dualité, Vincent Bastie fait cette fois référence aux codes de la féminité. Blancheur virginale et courbes suggestives campent le décor d'un véritable temple de l'amour protégé de longs rideaux et composé d'un lit flottant sous un ciel de plumes. Une ambiance douce et vaporeuse caractérise ainsi cet univers, conçu comme un havre de paix et de tendresse.
©  Serge Ramelli