Béatrice Rosen Entretien avec l'égérie de Lancel

A l'occasion de la soirée de lancement du sac B.Bardot, nous en avons profité pour poser quelques questions à la belle Béatrice Rosen. Rencontre.

beatrice rosen egerie lancel
Béatrice Rosen, égérie de Lancel © Le Journal des Femmes/Emmanuelle Paul

Comment l'idée d'une collaboration entre Lancel et vous s'est imposée ?  
Il s'agit vraiment d'un coup de cœur, d'une rencontre. Il n'y a pas eu de casting. J'ai rencontré le président de Lancel au Gala de la Truffe et notre collaboration s'est imposée comme une évidence. Le courant est passé et c'était un peu comme un coup de foudre professionnel. On s'est reconnus mutuellement. Pour moi, Lancel est une maison qui se démarque par sa légèreté, sa fraîcheur et finalement tout cela me correspond. Je suis assez spontanée, j'aime rire et en plus je suis parisienne alors finalement, tout cela était assez logique. C'est une belle histoire qui s'écrit.

 

Qu'est-ce que cela fait de voir son nom associé à celui d'une icône telle que Brigitte Bardot ?  
Jamais je n'aurais imaginé que son nom et le mien pourraient être associés dans la même phrase. J'ai été élevée dans l'idée que c'était un mythe car ma mère était fan. En plus, j'ai vécu dans la même rue qu'elle. J'admire autant la femme que l'actrice ou la chanteuse. J'approuve son combat pour les animaux. C'est vraiment quelqu'un qui a influencé ma vie, d'ailleurs je ne compte plus le nombre de fois où j'ai lu sa biographie.

 

Et que pensez-vous du sac BB ?  
Je l'ai découvert assez récemment. Je le trouve beau, assez sensuel et aussi très pratique, un peu comme une bonbonnière ! Il correspond tout à fait au savoir-faire Lancel.

 

 Les muses Lancel 
Belles, un brin rebelles... D'hier à aujourd'hui, elles sont toutes des femmes de caractère, à fière personnalité et naturellement élégantes. Inoubliables Mistinguett, Joséphine Baker, Arletty... Et pour la vie, Brigitte Bardot. Sous les feux de l'actualité, quatre jeunes talents viennent aujourd'hui rejoindre l'immense Isabelle Adjani : Béatrice Rosen, Frédérique Bel, Pauline Delpech et la délicieuse actrice et chanteuse chinoise Zhou Xun. Pour maison Lancel, elles incarnent la "French Légèreté" 2010.