En savoir plus

Partager Les créations phares d'Yves Saint Laurent sur

Yves Saint Laurent en quelques dates

Tailleurs-pantalons, smoking, sahariennes, blouses transparentes... Tous ces vêtements qui ont contribué à émanciper la femme au milieu du XXème siècle, c'est à Yves Saint Laurent qu'on les doit. Retour en quelques dates sur la vie du grand couturier qui s'est éteint le 1er juin 2008 à l'âge de 71 ans.

yves saint laurent (1936-2008)
Yves Saint Laurent (1936-2008) © André Rau / Fondation PB-YSL

1er août 1936 : Yves Henri Donat Mathieu-Saint-Laurent naît à Oran (Algérie)

1955-1957 : il devient l'assistant du couturier Christian Dior

1957 : Yves Saint Laurent (sans trait d'union désormais) prend la direction artistique de Dior après la mort du couturier en octobre

30 janvier 1958 : Yves Saint Laurent présente sa première collection, "Trapèze". C'est un triomphe

Juillet 1961 : il crée sa maison de couture en partenariat avec Pierre Bergé

1966 : Yves Saint Laurent lance le premier smoking pour femme. Dans le même temps, il ouvre à Paris la première boutique de prêt-à-porter de luxe, Saint Laurent Rive Gauche

5 décembre 1983 : la première exposition rétrospective consacrée à Yves Saint Laurent s'ouvre au Metropolitan Museum de New York

23 octobre 1985 : Yves Saint Laurent reçoit l'Oscar du plus grand couturier à l'Opéra de Paris

22 janvier 2002 : le créateur fait ses adieux à la haute couture en présentant son dernier défilé, une rétrospective, au Centre Pompidou, à Paris

1er juin 2008 : Yves Saint Laurent s'éteint à Paris

 

 Une phrase à retenir : "Le plus beau vêtement qui puisse habiller une femme, ce sont les bras de l'homme qu'elle aime. Mais pour celles qui n'ont pas eu cette chance, je suis là."

 

 Et aussi : la vie et la carrière d'Yves Saint Laurent en images

 

Et aussi :

le film 'saint laurent' de bertrand bonello, sortie officielle le 24 septembre
Le film "Saint Laurent" de Bertrand Bonello, sortie officielle le 24 septembre 2014 © 2014 MANDARIN CINEMA/EUROPACORP/ORANGE STUDIO/ARTE FRANCE CINEMA/SCOPE PICTURES/CAROLE BETHUEL