Princesses des temps modernes chez Elie Saab

Silhouettes délicates, glamour, féeriques : le créateur libanais n'en finit pas de nous faire rêver avec ses robes précieuses et d'une incroyable délicatesse issues de la nouvelle collection haute couture, automne-hiver 2011-2012.

Princesses des temps modernes chez Elie Saab
© Imaxtree.com

Cette saison encore, le génie de la couture nous met des étoiles plein les yeux. Pour sa haute couture automne-hiver 2011-2012, le créateur libanais a puisé son inspiration dans la ville et ses gratte-ciels, avec façades et reflets chatoyants, accentuant lignes et biseaux, mais aussi surfaces vitrées et élans métalliques, pour composer une géométrie abstraite facettée... Dans ce décor à la fois chic et moderne reconstitué au Théâtre National de Chaillot à Paris, apparaissent alors des silhouettes délicates, scintillantes, féeriques. Nous sommes aux anges. Dans cet univers urbain, la femme Elie Saab se révèle d'une insoupçonnable légèreté : par contraste, son profil diaphane se dévoile idéalement drapé de tulle, volutes de mousseline et dentelles qui rappellent l'évanescence d'un songe. Les rayons de lumière projettent de longilignes scintillements sur les robes, déposant leurs reflets argentés au fil des passages, évoluant sur des tops défilant en bleu aigue-marine, rose blush, bleu nuit grisé ou brun rehaussé de bronze. Comme à l'habitude, le créateur joue avec les matières fluides et transparentes, nous fait rêver avec des tenues tout en légèreté, toujours drapées, plissées ou brodées... La délicatesse s'invite sur chaque passage. Précieuse, la ligne révèle parfois une jambe ou un dos nu. Enlacés, surlignés, ajourés ou délicatement vêtus de capes rebrodées qui volent comme des ailes de papillons, les dos se découvrent avec une élégance rare. Les broderies, omniprésentes -+ tantôt évanescentes, tantôt incrustées comme des bijoux -, s'accrochent quant à elles aux bustes ou s'épanchent en gouttelettes cristallines le long des robes. Personnalisant un voile moucheté ou une traîne asymétrique, pierreries et cristaux habillent tenues princières et petites robes piquées de tulle qui virevoltent avec légèreté. On salue une fois de plus un travail tout en subtilité sur ces silhouettes au glamour inégalable qu'on retrouvera sans aucun doute très bientôt sur les tapis rouges.

Retrouvez les images du défilé Elie Saab haute couture automne-hiver 2011-2012