Une nouvelle Chaire pour les arts et métiers d'exception

L'ESSEC et le Château de Versailles ont signé ce vendredi 22 janvier un partenariat et créé une chaire d'enseignement visant à transmettre "Les arts et métiers d'exception" et à promouvoir l'excellence française. Une vingtaine d'étudiants sont attendus dans ce cursus qui débutera à la rentrée prochaine.

Signature du partenariat Château de Versailles-ESSEC avec Madame Catherine Pégard, Présidente du château de Versailles et Monsieur Jean-Michel Blanquer, Directeur général de l'ESSEC - copyright : Virginie Féry Larreur



"Relier le passé au présent, le réinventer pour se tourner vers l'avenir, voilà les grandes missions du Château de Versailles, a déclaré  Madame Catherine Pégard, Présidente du Château de Versailles, lors de cette signature. C'est donc tout naturellement que nous avons souhaité nouer ce partenariat avec l'ESSEC qui crée cette chaire d'enseignement dédiée aux métiers d'art qui sont largement représentés au sein de notre institution." 

L'ESSEC, qui a déjà développé la chaire LVMH et un MBA in Luxury Brand Marketing and Management, poursuit donc son soutien au luxe en tentant de préserver en enseignant cette fois-ci les métiers d'art , leur héritage. Pour Jean-Michel Blanquer, ce nouveau partenariat avec le Château qui accueille déjà des défilés, spots publicitaires de grandes maisons de luxe (Chanel, Dior), "Sera l'occasion de confirmer l'enracinement de l'ESSEC dans la grande histoire du luxe qui a débuté en 1991 avec la création de la chaire LVMH et de créer un centre d'excellence dédié au Luxe, à l'art et à la culture. Cette Chaire soutenue par trois grandes maisons de luxe - Chanel, LVMH et Van Cleef and Arpels- permettra de soutenir le rayonnement du luxe français notamment en Asie grâce au campus ESSEC à Singapour, de former de véritable manager porte drapeaux à l'international de nos savoirs faire mais aussi de créer une cellule d'innovation où designers, ingénieurs, managers, artisans développeront les nouveaux savoir faire d'excellence de demain". À compter de septembre prochain, cette formation qui accueillera une vingtaine d'étudiants devrait permettre à certains d'être reçus en stage au château de Versailles.