El Jadida : le Portugal au Maroc

Petite ville côtière non loin de Casablanca, capitale du Doukkala, El Jadida est un ancien fief portugais. Joli site entre Orient et Occident. Si vous allez à " Casa ", passez un moment à El Jadida.

El Jadida : le Portugal au Maroc
© Valérie Rodrigue

Edifiée par les portugais au XVIe siècle, El Jadida s'appelait Mazagao. Sur la route du Brésil, la ville servait de plateforme pour le commerce entre les navigateurs et les berbères, et pour le marché aux esclaves. C'est une cité fortifiée selon les codes de l'architecture militaire portugaise de la Renaissance :  Une citerne aujourd'hui utilisée pour des performances artistiques.  Une église de style manuélin changée en hôtel. Une forteresse du haut de laquelle on a une belle vue sur la côte. En 1769, les Marocains reprennent la ville aux portugais.

On y vivait naguère de la pêche, de l'agriculture et du commerce de chevaux, l'emblème de la ville est d'ailleurs un pur sang (lusitano ? L'histoire ne le dit pas). Sports équestres, concours hippiques, shows et concours de beauté orchestrent les saisons à El Jadida. Chaque année en automne, le Salon du Cheval attire un public cosmopolite à l'hippodrome Princesse Lalla Malika.

Les jours de marché et la vie du souk donnent une physionomie affairée au centre ville. Les petites marchandes viennent y proposer des dattes et du pain à la semoule. De l'époque portugaise a perduré le goût pour les sardines grillées au soleil, pour une cuisine méditerranéenne très parfumée. " El Jadida, c'est la ville qui n'a pas perdu son âme " avait écrit Driss Chraïbi, l'un des plus grands écrivains marocains de langue française. C'est une ville où il fait bon aller à la plage, se mettre à l'équitation et vivre à l'heure locale... Eté comme hiver.

vue-panoramique
Vue panoramique © Valérie Rodrigue
hotel
Hôtel © Valérie Rodrigue

Voir aussi :