Au Mexique, les morts sont célébrés dans la joie

Alors que dans le monde, on se prépare à fêter Halloween, au Mexique, la Fête des Morts est célébrée de façon gaie et festive. Un événement unique, coloré, presque magique, à ne rater sous aucun prétexte.

Au Mexique, les morts sont célébrés dans la joie
© Christian Palma

Oubliez les costumes sombres et autres déguisements maussades. Au Mexique, de fin octobre à début novembre, la Fête des Morts (Día de los Muertos) est célébrée de façon lumineuse et colorée. Fleurs à tire-larigot, squelettes peinturlurés, myriades de bougies… Pendant cette période, les Mexicains honorent les défunts de façon festive. Selon la tradition hispanique, la mort fait partie du cercle de la vie, et n'est pas une fin en soi, elle constitue seulement une étape, un voyage. Autant la célébrer.

Des crânes sont peints pour célébrer les défunts © Conseil de Promotion Touristique du Mexique

Des rituels festifs

Si vous vous rendez dans ce pays, vous pourrez assister aux nombreux festivals et défilés locaux, goûter la nourriture typique de cette fête, comme le Pan Muertos (le pain des morts), et admirer les splendides autels érigés à la mémoire des morts. Le 1er novembre est consacré à la mémoire des enfants décédés, et le 2 novembre, les adultes sont célébrés. Selon les croyances, durant ces jours, les âmes viennent visiter les vivants. Pour contenter les morts, dans les foyers, les familles placent des mets, des souvenirs et des fleurs de Cempasúchil, emblèmes de cette fête. Des bougies sont disposées afin que les âmes retrouvent leur chemin, et de l'encens est brûlé pour éloigner les mauvais esprits.

Des autels sont érigés en l'honneur des morts, à Oaxaca © Office du Tourisme de Oaxaca

Mille et une façons de célébrer

"Les visiteurs apprécient d'autant plus la saison de la Fête des Morts lorsqu'ils ont l'occasion de voyager dans plusieurs villes. [...] Chacun de ces endroits offre une expérience très différente", explique Hector Flores Santana, PDG du Conseil de Promotion Touristique du Mexique. À Aguascalientes, par exemple, un Festival des Crânes est organisé chaque année. À Quintana Roo, des concerts rassemblant des communautés indigènes ont lieu. À Mexico, le 28 octobre, une gigantesque parade a été organisée dans la capitale, mis en scène par 800 volontaires. Cette année, le défilé a eu une résonance particulière. Des groupes de sauveteurs ont ouvert le cortège pour commémorer les victimes des séismes qui ont frappé le pays fin septembre, et les célébrations ont repris de plus belle. Une lueur de joie dans la tourmente.

À savoir : 

N'attendez plus. Mexitours organise des visites guidées dans plusieurs villes dont Aguascalientes, Oaxaca, Mexico, Campeche, et Guanajuato. 

Voir aussi :