Ce week-end à la télé : "Sugar Man", hommage à Jean Yanne et "Argo"

Au programme ce week-end, un passionnant documentaire sur Sixto Rodriguez sur Arte vendredi, une soirée spéciale "On a tous quelque chose en nous de Jean Yanne" sur France 2 samedi et "Argo" de Ben Affleck, Oscar du meilleur film 2013 et diffusé sur M6 dimanche.

Ce week-end à la télé : "Sugar Man", hommage à Jean Yanne et "Argo"
© Warner Bros. GmbH

Hier soir, c'est TF1 qui s'est hissé en tête des audiences avec la série Section de recherches, dont le premier épisode diffusé a été suivi en moyenne par 6,1 millions de téléspectateurs (24,4% de part d'audience). En seconde position, on retrouve la série Scorpion qui a fait un plutôt faible retour sur M6 en rassemblant 2,8 millions de fidèles (10,9% de pda). Enfin, c'est le magazine d'investigations Envoyé spécial sur France 2 qui ferme la marche : les nouvelles enquêtes d'Elise Lucet ont intéressé 1,9 millions d'individus (10,2% de pda). 

Ce qu'il faut voir ce soir : 

Week-end pluvieux, week-end heureux ? Les caprices de la météo annoncés pour les prochains jours constituent une excuse parfaite pour déconnecter devant la télé au chaud dans son canapé. Et les programmes qui vont suivre ne peuvent que vous y encourager. Vendredi en seconde partie de soirée, vous retrouverez l'excellent Sugar Man, retraçant le parcours d'un monument du rock et folk américain, Sixto Rodriguez. Cette oeuvre de Malik Bendjelloul a remporté en 2013 l'Oscar du meilleur film documentaire. Rien que ça ! Samedi soir, changement de programme avec une soirée spéciale présentée par Laurent Ruquier sur France 2, en hommage à un immense artiste disparu en 2003 : On a tous quelque chose en nous de Jean Yanne reviendra sur la vie de cet homme d'exception, en compagnie de nombreux invités. Enfin, dimanche, c'est encore une oeuvre Oscarisée qui vous est proposée, sur France 2 :  le drame historique Argo de Ben Affleck a remporté l'Oscar du meilleur film, du meilleur scénario adapté et du meilleur montage en 2013. A voir ou revoir absolument. Bon week-end télé à tous !

  • Vendredi 3 mars à 22h40 sur Arte : Sugar ManDocumentaire de Malik Mendjelloul (2012) avec Malik Bendjelloul, Sixto Diaz Rodriguez, Stephen Segerman...

Synopsis : Au début des années 70, Sixto Rodriguez enregistre deux albums sur un label de Motown. C'est un échec, à tel point qu'on raconte qu'il se serait suicidé sur scène. Plus personne n'entendit parler de Rodriguez. Sauf en Afrique du Sud où, sans qu'il le sache, son disque devint un symbole de la lutte contre l'Apartheid. Des années plus tard, deux fans du Cap partent à la recherche de "Sugar Man". Ce qu'ils découvrent est une histoire faite de surprises, d'émotions et d'inspiration.

  • Samedi 4 mars à 20h55 sur France 2 : On a tous quelque chose en nous de Jean Yanne. Emission présentée par Laurent Ruquier. 

Synopsis : Disparu en 2003, Jean Yanne, tour à tour acteur, humoriste, chanteur, réalisateur, auteur, homme de télévision, de radio de cinéma et de spectacle, a marqué et influencé plusieurs générations. Laurent Ruquier entouré de nombreux invités, dont Laurent Baffie, Georges Beller, Frédéric Beigbeder, Jean Marie Bigard, Danièle Evenou, Francoise Fabian, ou encore Alex Vizorek, revient sur les grandes étapes de sa carrière, les moments cultes de télévision et de cinéma, comme "Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil" ou "Deux heures moins le quart avant Jésus Christ". C'est aussi l'occasion de découvrir les facettes les moins connues de sa personnalité.

  • Dimanche 5 mars à 20h55 sur France 2 : ArgoThriller de Ben Affleck (2012) avec Ben Affleck, Bryan Cranston, John Goodman...

Synopsis : Le 4 novembre 1979, au summum de la révolution iranienne, des militants envahissent l'ambassade américaine de Téhéran, et prennent 52 Américains en otage. Mais au milieu du chaos, six Américains réussissent à s'échapper et à se réfugier au domicile de l'ambassadeur canadien. Sachant qu'ils seront inévitablement découverts et probablement tués, un spécialiste de "l'exfiltration" de la CIA du nom de Tony Mendez monte un plan risqué visant à les faire sortir du pays. Un plan si incroyable qu'il ne pourrait exister qu'au cinéma.