Cyril Hanouna : bientôt la fin de Touche Pas à Mon Poste ?

TELEVISION - Il semblerait que Cyril Hanouna et son émission "Touche Pas à Mon Poste" soient plus que jamais dans le viseur du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel. Après d'innombrables signalements, le rêve de "Baba" se transformerait-il en cauchemar ?

© PJB SIPA

[Mise à jour du 24/11/2016] : Cyril Hanouna a réagi dans l'émission du mercredi 23 novembre la décision du CSA de faire intervenir un rapporteur indépendant, M. Fraisse, dans l'affaire des dérapages de Touche Pas A Mon Poste. "C'est une très bonne nouvelle. C'est ce que l'on voulait, pouvoir s'expliquer avec une personne sur les différentes séquences [...] On va être auditionné, avec Matthieu [Delormeau, ndlr] pour dire ce qu'il s'est réellement passé et comment on a vécu les choses", s'est félicité l'animateur. Si la suspension de l'émission reste une option pour Olivier Schrameck, président du CSA, un message d'avertissement ou un logo "interdit aux moins de 12 ans" pourrait bien faire son apparition. C8 serait alors contrainte de changer l'heure de diffusion de l'émission...        

Humiliations publiques, agressions sexuelles dissimulées et blagues de mauvais goût sont devenus le créneau favori de l'équipe de Touche Pas A Mon Poste, au point, parfois, de dépasser les limites de la décence. À maintes reprises, le président du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA), Olivier Schrameck, a pourtant mis en garde l'animateur, qui risque une amende ou une suspension de l'émission. Car non, la télé, ce n'est pas QUE de la télé. 

"Cela fait sept ans que l'émission existe, il y a eu trois dérapages de signalés. On essaye d'aider les gens, on fait ce qu'on peut". La réponse de Cyril Hanouna ne trompe personne. Depuis des mois, les agissements de l'animateur et de certains de ses chroniqueurs font scandale. Quand ce n'est pas Jean-Michel Maire qui dérange en embrassant une jeune femme sur la poitrine sans son consentement, c'est Cyril Hanouna qui choque en enchaînant les humiliations en direct envers Matthieu Delormeau par le biais d'insultes et plus récemment d'une caméra cachée dans laquelle le présentateur, qui a commis un faux crime, compte lui faire porter le chapeau.

Réunis lors d'une assemblée le 23 novembre, les membres du CSA ont fait part de leur décision dans un communiqué publié sur son site officiel. "Le CSA, saisi de très nombreuses plaintes, a décidé [...] de prononcer une mise en garde et une mise en demeure à l'encontre de l'éditeur de la chaîne C8 relatives à deux séquences de l'émission 'Touche Pas A Mon Poste' [...] Il demeurera vigilant quant au respect, par l'éditeur, de la personne humaine et notamment de la protection du jeune public dans ses émissions, y compris de divertissement, afin que ne se banalisent pas des formes d'humiliation physique, verbale ou psychologique."

Voir aussi :