"Les enfants volés d'Angleterre", un documentaire saisissant

"Les enfants volés d'Angleterre" relate l'histoire bouleversante de milliers d'enfants injustement retirés à leur famille. Un documentaire poignant diffusé ce mardi 15 novembre en prime-time sur France 5.

© Maria Sbytova

Mardi 15 novembre à 20h50, France 5 diffuse un film documentaire édifiant réalisé en 2016 par Pierre Chassagneux et Stéphanie Thomas. Les enfants volés d'Angleterre dépeint d'une façon magistrale pendant 60 minutes une dramatique réalité.

C'est une dérive stupéfiante qui se déroule juste de l'autre côté de la Manche, chez nos voisins britanniques. Un scandale qui porte un nom : celui de l'adoption forcée. Chaque année, des milliers d'enfants sont enlevés à leur famille. Le motif ? Leurs parents sont accusés de maltraitance… et plus souvent simplement soupçonnés d'une hypothétique maltraitance future. Ou comment un nourrisson peut être arraché des bras de sa mère dès la maternité alors qu'aucune violence n'est avérée de la part de cette dernière. Des bambins qui sont ensuite mis à l'adoption par des agences privées qui les exposent sur leurs sites tels des biens de consommation. Leurs futurs parents, eux, ont au préalable dressé en ligne le profil idéal recherché pour leur rejeton… Un processus qui n'est pas sans évoquer un acte de marchandisation. 

La véritable raison de cette injustice est l'établissement de quotas fixés par la Grande Bretagne, des sortes d'objectifs d'adoption à atteindre tous les ans. Chaque comté est tenu d'appliquer cette politique sous peine de sanctions financières : leur budget est revu à la baisse. Une aberration qui trouve son origine dans une loi adoptée en 1989 par le gouvernement de Margaret Thatcher, le Children Act, qui autorise les services sociaux à retirer un enfant à des couples accusés de maltraitance réelle ou supposée.

Une inégalité glaçante 

Le documentaire met également en lumière les premières victimes de l'adoption forcée : les familles modestes. Ce sont le plus souvent les moins aisés qui sont soupçonnés en Angleterre de ne pas être capable de rendre leurs enfants heureux et se les voient donc enlevés au profit de foyers plus riches. Un abus arbitraire et cruel sous couvert d'une vision particulièrement libérale de la protection de l'enfant.

Les enfants volés d'Angleterre donne la parole à ces familles britanniques modestes dont le malheur est tu par les lois de leur pays : elles risquent une condamnation judiciaire si elles parlent de l'effarante réalité dont elles paient le prix.

Seule lueur d'espoir de ces parents éplorés : des âmes leur venant en aide, tels un ex-député et un millionnaire britanniques montrés dans le film documentaire, qui organisent la fuite de ces familles vers d'autres pays européens pour qu'elles puissent y élever leurs enfants sans crainte. Malgré cela, ce sont 7 740 bambins qui étaient placés à l'adoption par des agences privées l'an dernier en Angleterre. Une bien triste réalité qui persiste.

Voir aussi :