Molières 2016 : découvrez le palmarès de la 28e édition

Le petit monde du théâtre était réuni au théâtre des Folies Bergères lundi 23 mai 2016 pour la 28e cérémonie des Molières. L'événement, diffusé en direct sur France 2, était animé par Alex Lutz, également récompensé et plus en forme que jamais. Découvrez les lauréats.

© Capture d'écran émission

La 28e cérémonie des Molières s'est tenue lundi 23 mai à Paris, au théâtre des Folies Bergères. Réunissant le gratin des planches, la soirée a vu le monde du théâtre mis à l'honneur, après celui du cinéma et après que le Festival de Cannes a dévoilé son palmarès. Alex Lutz succédait à Nicolas Bedos en tant que maître de cérémonie. L'humoriste, lauréat méritant du Molière de l'humour, a assuré le show et fait rire l'assemblée, grimée en Bénédicte, ouvreuse du théâtre pour un reportage avec Muriel Robin, imitant le cerf en pleine nature, mouillant littéralement la chemise sur scène ou poussant la chansonnette. La cérémonie s'est déroulée sur fond de bonne humeur et de talent. Joël Pommerat s'est vu remettre quatre Molières, dont celui du théâtre public, du jeune public, de l'auteur francophone vivant et du metteur en scène d'un spectacle de théâtre public pour Ca ira (1) Fin de Louis, quand Catherine Frot a raflé le prix de la meilleure comédienne dans un spectacle privé pour Fleur de Cactus. Et c'est le géant Fabrice Luchini qui a obtenu, tout en émotion, le Molière d'honneur remis par l'acteur Michel Bouquet. Dans la catégorie Spectacle Musical, les matous de Cats ont eu un coup de mou et ont fait le dos rond devant Les Fiancés de Loches

Découvrez le palmarès complet :

  • Molière d'honneur : Fabrice Luchini
  • Molière du théâtre public : Ca ira (1) Fin de Louis, de et mis en scène par Joël Pommerat
  • Molière du théâtre privé : Les Cavaliers, d'après Joseph Kessel, mis en scène par Eric Bouvron et Anne Bourgeois
  • Révélation féminine : Géraldine Martineau (Le Poisson belge de Léonore Confino)
  • Révélation masculine : Alexis Moncorgé (Amok de Stefan Zweig)
  • Molière de la Comédie : Les Faux British, de Henry Lewis, Jonathan Sayer et Henry Shields, mis en scène par Gwen Aduh (actuellement au Théâtre Saint-Georges)
  • Molière de la création visuelle : 20.000 lieues sous les mers, d'après Jules Verne, mis en scène par Christian Hecq et Valérie Lesort à la Comédie-Française
  • Molière du spectacle musical : Les Fiancés de Loches, de Georges Feydeau et Maurice Desvallières (Théâtre du Palais Royal)
  • Molière du jeune public : Pinocchio, de et mis en scène par Joël Pommerat
  • Molière de l'humour : Alex Lutz, d'Alex Lutz et Tom Dingler, mis en scène par Tom Dingler
  • Molière Seul en scène : Andréa Bescond (Les Chatouilles ou la danse de la colère, mis en scène par Eric Métayer)
  • Molière de la comédienne d'un spectacle de théâtre public : Dominique Blanc (Les Liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos)
  • Molière du comédien d'un spectacle de théâtre public : Charles Berling (Vu du pontd'Arthur Miller)
  • Molière de la comédienne d'un spectacle privé : Catherine Frot (Fleur de Cactus mis en scène par Michel Fau)
  • Molière du comédien d'un spectacle privé : Wladimir Yordanoff (Qui a peur de Virginia Woolf ? d'Edward Albee, mis en scène par Alain Françon)
  • Molière de l'auteur francophone vivant : Joël Pommerat pour Ça ira (1) Fin de Louis
  • Molière du metteur en scène d'un spectacle de théâtre public : Joël Pommerat pourÇa ira (1) Fin de Louis
  • Molière du metteur en scène d'un spectacle de théâtre privé : Alain Françon pour Qui a peur de Virginia Woolf ?
  • Molière du comédien dans un second rôle : Didier Brice dans À tort et à raison de Ronald Harwood, mis en scène par Georges Werler
  • Molière de la comédienne dans un second rôle : Anne Bouvier dans Le Roi Lear de William Shakespeare, mis en scène par Jean-Luc Revol
     

La technique d'Alex Lutz pour éviter les discours trop longs : 


Voir aussi :