Noémie Merlant, talent brut

Noémie Merlant incarne Brigitte dans "Elles... Les filles du Plessis", réalisé par Bénédicte Delmas et disponible en DVD le 2 novembre 2016. Elle est une ado enceinte de 17 ans, écorchée vive et provocatrice, hostile à toute forme d'autorité. Un personnage touchant, tout en évolution.

© Capture d'écran
Noémie Merlant dans Elles... Les filles du Plessis  © Rémy GRANDROQUES/FTV

Après une formation au Cours Florent, Noémie Merlant s'est révélée en 2010 dans le film de Jacques Richard, L'Orpheline avec en plus un bras en moins. Noémie Merlant incarne en 2016 Brigitte dans Elles… Les filles du Plessis, ado rebelle qui n'aime pas qu'on lui dicte sa conduite. Une comédienne surdouée qui confirme son jeu de génie authentique dans cette fiction qui met en scène la libération de la femme.

Le Journal des Femmes : Pourquoi avoir accepté le rôle de Brigitte ?
Noémie Merlant
: J'aime bien les films engagés donc le scénario m'a tout de suite plu. Et le personnage de Brigitte me touchait parce qu'en fait, son côté rebelle cachait un manque d'amour et une fragilité. Il y avait plein de subtilités dans ce personnage et son évolution était intéressante. Au début, c'est une fille très recluse, très rebelle. On voit qu'elle n'a pas l'habitude d'avoir des amies. Et à la fin, au contact de ces filles, elle est métamorphosée. C'est ce qui m'a beaucoup touchée.

Comment vous êtes-vous préparée au rôle ?
Noémie Merlant
: Le plus difficile a été de préparer le côté "populaire". Dans Les Héritiers, je jouais une fille de la cité donc j'ai pris un certain accent et une manière de parler. Mais dans les années 1970, je ne savais pas comment s'exprimaient les filles populaires. Donc Bénédicte (la réalisatrice) m'a fait analyser des images d'archives pour m'imprégner de l'époque. En dehors des dialogues, on a aussi beaucoup travaillé dans le détail, comme la mèche de cheveux que Brigitte a souvent dans les yeux. Dans les rôles, j'aime bien aller chercher dans la profondeur et c'est ce que ce personnage m'a permis de faire.

Le film véhicule un message fort : vous considérez vous comme féministe ?
Noémie Merlant
: J'ai entendu aujourd'hui que dire féministe était péjoratif. Je ne me pense pas féministe dans ce sens-là, je me pense juste femme. Je ne suis pas contre un groupe de personnes, mais j'aime cet élan entre femmes quand on veut que les choses s'améliorent, donc dans cet optique, oui je suis féministe.

Quel a été votre meilleur souvenir de tournage ?
Noémie Merlant
: Il y en a eu beaucoup. On était toujours toutes ensemble avec les filles. Je me souviens aussi du doigt d'honneur que je fais dans le film à Sandrine Bonnaire, je pense que peu de personne ont eu l'occasion de le faire. Mais mon plus beau souvenir, c'était de tourner avec Sandrine. On a eu un véritable coup de foudre. Je suis très heureuse de l'avoir rencontrée.

Si vous pouviez choisir le réalisateur de votre prochain film…
Noémie Merlant
: Sandrine. Elle doit être géniale en tant que réalisatrice et ça doit être un vrai bonheur de jouer sous sa direction.

Sortie DVD le 2 novembre 2016.

 

Voir aussi :