Les Parisiennes en imposent et s'exportent, en tournée et à l'Olympia

Après avoir illuminé les planches des Folies Bergères, le spectacle de Laurent Ruquier partira en tournée à travers la France avant d'être joué sur la scène de l'Olympia. L'occasion de (re)découvrir les pétillantes Arielle Dombasle, Inna Modja, Helena Noguerra et Mareva Galanter ainsi que leurs reprises endiablées.

Les Parisiennes en imposent et s'exportent, en tournée et à l'Olympia
© Sofia & Mauro

Groupe de musique yéyé créé dans les années 1960, Les Parisiennes ont été remises au goût du jour par Laurent Ruquier. Le producteur a fait appel à Arielle Dombasle, Mareva Galanter, Inna Modja et Helena Noguerra pour reformer ce quatuor de choc et de chame. Ce casting de haute voltige a repris les titres pop et jazzy qui ont fait les beaux jours du girls band, comme Il fait trop beau pour travailler, L'argent ne fait pas le bonheur ou Ah c'qu'on est bête. De quoi mettre des étoiles dans les yeux des milliers de spectateurs qui sont allés s'encanailler aux Folies Bergères.

Pour ceux qui n'ont pas eu la chance de replonger dans l'insouciance des sixties, le spectacle propose des dates supplémentaires en province, puis de nouveau à Paris. Nos affriolantes Parisiennes seront en tournée dans toute la France cet automne, et retourneront dans la Ville Lumière, cette fois à l'Olympia, pour les dernières représentations. Laissez-vous tenter par ce teaser, dans lequel ces drôles dames vous donneront envie de chantonner et de vous laisser emporter par leur bonne humeur communicative. 

Voir aussi :