Les dessous des loges de la danseuse Mika Do

Dans les loges, la mauvaise humeur est laissée au placard. Chaque danseuse possède son espace privé et le personnalise à sa guise. Photos, maquillage, produits de beauté et souvenirs, les Crazy Girls se sentent au cabaret comme à la maison.  
©  Cécile Debise / Journal des Femmes