Monumenta 2016 : le Grand Palais s’offre un serpent chinois

Du 8 mai au 18 juin 2016, Huang Yong Ping prend place sous la Nef du Grand Palais et installe ses Empires. Après l’Allemagne, les États-Unis, la France, le Royaume-Uni et la Russie, la Chine est à l’honneur dans Monumenta.

© Adagp, Paris 2016

Huang Yong Ping s'expose sous la Nef du Grand Palais jusqu'au 18 juin. L'œuvre, intitulée Empires, n'est pas sans rappeler le fameux Serpent d'océan de l'artiste, exposé continuellement dans le littoral de Saint-Brevin-les-Pins en Loire-Atlantique. Sous la grande verrière, l'immense squelette de 254 mètres de long s'entremêle aux piles de containers multicolores englobant un énorme bicorne, inspiré du chapeau habituellement porté par Napoléon Ier. Le travail de Huang Yong Ping repose sur la représentation de l'empire commercial international : les piles de containers symbolisent la mondialisation et la circulation des richesses, le chapeau évoque la soif de pouvoir et le squelette de serpent, gueule ouverte, la menace constante planant sur ce schéma empreint d'ambitions dangereuses. Inaugurée avec l'exposition d'Anselm Kiefer, Chute d'étoiles, Monumenta voit se succéder depuis 2007 des artistes contemporains du monde entier : Richard Serra, Christian Boltanski, Anish Kapoor, Daniel Buren et dernièrement Emilia et Ilya Kabakov. En 2016, c'est au tour de Huang Yong Ping d'investir les 13 500m² de la Nef avec Empires.  

  • Du 8 mai au 18 juin 2016 
  • Nef du Grand Palais, 3 avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris
  • Plein tarif : 10€, tarif réduit : 5€
  • Lundi, Mercredi et Dimanche : 10h-19h
    Jeudi, Vendredi et Samedi : 10h-22h
    Nocturne le 21 mai jusqu'à 1h
  • Plus d'infos sur le site du Grand Palais
Empires par Huang Yong Ping
MONUMENTA 2016
© Adagp, Paris 2016
courtesy de l'artiste et kamel mennour, Paris
Photo Didier Plowy pour la Rmn-GP