Beatlemania : twist and shout pour les Beatles

Les Beatles ne seraient rien sans Paul McCartney, John Lennon, Ringo Starr, George Harrison, leur coupe au bol et leurs hordes de fans déchaînés. Alors que Ron Howard consacre un documentaire au groupe mythique, en salles exclusivement jeudi 15 septembre, on vous replonge dans les sixties, en plein cœur de la Beatlemania.

Les Beatles, c'est 1 milliard d'albums vendus à travers le monde (un record jamais égalé), plus de 200 chansons en huit ans, une allure et un humour devenus légendaires et quatre personnalités à jamais adorées. Ce sont aussi des yeux qui s'emplissent de larmes, des cordes vocales qui s'échauffent et des pieds qui trépignent à l'approche des quatre Anglais aux cheveux brillants. De 1963 à 1966, John Lennon, Paul McCartney, Ringo Starr et George Harisson ne peuvent pas apparaître sans provoquer des mouvements d'hystérie ingérables. Le documentaire The Beatles : Eight Days a week revient sur la période qui a fait perdre pied au groupe pourtant si soudé avec deux heures d'archives, de témoignages et de tubes mythiques. Les salles obscures dévoilent en exclusivité le live des Fab Four au Shea Stadium de New York en 1964, histoire de se mettre dans la peau d'une groupie. En attendant, on vous fait revivre la Beatlemania avec de beaux clichés vintage.
The Beatles : Eight Days a week, projeté exclusivement jeudi 15 septembre à 20h dans 150 salles en France. Plus d'infos ici.

Voir aussi :