Eurovision 2016 : polémique autour de la chanson d’Amir

Amir Haddad, ancien chouchou de Jenifer dans "The Voice", a été choisi pour défendre l’Hexagone au concours de l’Eurovision 2016 en Suède, diffusé sur France 2 le 14 mai. Sa chanson "J’ai cherché", mixant français et anglais, n’est pas du goût du Secrétaire d'État à la Francophonie, André Vallini, qui a jugé ce choix "consternant".

© Laurent Benhamou

Tous les espoirs français reposent sur Amir Haddad. Le jeune chanteur de 31 ans va défendre les couleurs de l'Hexagone lors de l'Eurovision 2016. Favori après un vote effectué auprès des fans du concours, Amir interprétera le titre J'ai cherché, croisant la langue de Molière et celle de Shakespeare. Une idée que le Secrétaire d'État à la Francophonie, André Vallini, est loin d'apprécier. Dans un communiqué où il évoque également l'hymne de l'Euro 2016, reprise de Kiss par Skip The Use, choix qu'il considère "consternant", il s'explique : "Au moment où nous défendons la place du français dans les institutions internationales et notamment européennes, au moment où nous mobilisons tous nos moyens pour son rayonnement dans le monde (...) il est incompréhensible que lors de deux grands événements populaires, la langue française baisse pavillon !". Une critique à laquelle Amir Haddad a répondu lors d'une interview pour Purecharts : "Je pense qu'il faut comprendre que dans ce concours, la plupart des gagnants – et des concurrents tout simplement – chantent en anglais, peu importe d'où ils viennent. Il faut l'accepter. Avoir majoritairement du français nous permet mine de rien de faire écouter notre langue à des gens qui ne l'auraient jamais entendu autrement (...) Ceux qui pensent qu'on ne met pas la langue française en valeur ont tort."
La France fera-t-elle mieux que les années précédentes ? Verdict le 14 mai.