Les 3 Mousquetaires : rencontre avec le casting féminin

Victoria, Emji et Megan Lanquar joueront des femmes de pouvoir dans la comédie musicale "Les 3 Mousquetaires" à la rentrée 2016, sur la scène du Palais des Sports. A l'occasion d'un showcase exceptionnel donné à Paris, nous avons rencontré ces trois héroïnes attachantes. Interview.

© André D

Megan Lanquar, Victoria et Emji sont à l'affiche de la comédie musicale la plus attendue de la rentrée, Les 3 Mousquetaires, dont l'album du spectacle est dans les bacs depuis le 29 avril. Dès le 29 septembre 2016, vous pourrez admirer ces trois forces de la nature, attachantes, sensibles et courageuses à la fois au Palais des Sports de Paris. Victoria se glissera dans la peau de la tristement célèbre reine Anne d'Autriche, quand Megan Lanquar sera Constance, la dulcinée de D'Artagnan et Emji jouera Milady de Winter, la fidèle acolyte du Cardinal de Richelieu. Trois tempéraments pour trois interprètes complices et... loquaces. Entretien avec ce casting féminin qui ne manque pas de charme.

Constance, Anne d'Autriche et Milady de Winter © André D.

Parlez-nous un peu de vous.
Megan Lanquar :  J'ai participé à l'émission Popstar sur D8, j'ai fait partie du groupe révélé par l'émission, The Mess, qui s'est finalement séparé. J'ai travaillé sur mon album solo et j'ai eu l'opportunité d'intégrer Les 3 Mousquetaires.

Victoria : J'ai fait ma première dans Je passe à la télé de Valérie Mairesse. J'ai sorti deux titres et j'ai représenté la France pour l'UNESCO à 14 ans. Et il y a eu Le Roi Soleil, il y a 10 ans, une magnifique aventure musicale de trois ans. À côté de ça, j'ai sorti un album.

Emji : Je faisais des robes de mariée avant. J'ai arrêté pour aller chanter dans le métro avec un collectif d'artistes pendant deux ans. J'ai participé à la Nouvelle Star et j'ai signé chez Polydor avant de sortir mon album Folies douces. Après la tournée, j'ai bifurqué sur Les 3 Mousquetaires.

Pourquoi avoir choisi de faire une comédie musicale ?
Victoria : Pour l'esprit de troupe, pour vivre la même passion sur scène avec des potes, tous ensemble. C'est pour ça que je n'ai pas hésité à le faire !

Emji : Cet esprit de troupe, ça m'est un peu étranger. Je suis un peu un chat sauvage donc ce n'est pas naturel pour moi, mais ça fait du bien de rencontrer des gens très humains. On touche un peu à tout. On prend des cours d'acting avec Megan, ça nous emmène au-delà de ce que peut-être un chanteur. C'est quelque chose qui n'est pas négligeable dans une carrière d'artistes. C'est ça aussi que je suis venue chercher !

Megan : J'y suis allée sur un coup de tête. J'ai écouté les chansons et je me suis dit ‘Waouh’ : j'aimerais vraiment chanter cette chanson parce qu'elle est juste dingue. Je me suis retrouvée dans cette aventure comme ça. Mais j'avais peur parce qu'à la base, je suis quelqu'un de plutôt timide quand je ne connais pas. Il y a un an et demi, je ne pensais pas que je chanterais la chanson du spectacle sur scène.

Au quotidien, comment se passe les répétitions ?
Victoria : Quand on fait une comédie musicale, on ne peut pas être que chanteur. Il faut qu'on soit aussi bon en tant qu'acteur, qu'en danse et qu'en chant. Je sais que les garçons [Damien Sargue, Brahim Zaibat, David Bàn et Olivier Dion, ndlr] travaillent avec un maître d'armes pour commencer à jouer avec leurs épées, qui sont des vraies. Les filles, elles sont en acting, elles bossent leur jeu de comédie. J'essaye de m’imprégner de ce que je vois à la télé, des films où on retrouve la reine Anne d'Autriche. Le matin, au lieu de prendre un taxi, je prends une calèche (rires) ! On a tous quelque chose à travailler, c'est un vrai challenge ! Le but c'est de le relever et de jouer juste, même si on sait qu'on va apporter de notre authenticité.

Quel trait de caractère de votre personnage aimez-vous le plus ?
Megan : La pureté. Je trouve que c'est plutôt cool à jouer.

Victoria : Le côté vulnérable et forte. C'était une écorchée vive et j'aime bien les rôles un peu torturés.

Emji : La sensualité. Le côté charmeuse, très félin, de Milady me plaît beaucoup. C'est la séductrice. Elle est un peu garçonne. Ce sont deux traits de caractère que j'assume largement et c'est ce qui ressort sur scène.

Comment abordez-vous la tournée ?
Megan : Stressée.

Emji : Je suis excitée. Il y a plus de deux mois de préparation, il va y avoir du travail. Il y a la force de la première date importante au Palais des Sports, mais au-delà de ça, c'est vraiment le travail, tout ce qu'on va apprendre, comment on va nourrir le spectacle, comment on va mettre de nos tripes dans nos rôles. Ça va être énorme !

Plus d'informations : Les 3 Mousquetaires
Écouter l'album : iTunes 

 

Regardez la vidéo du showcase au Comédia :

Voir aussi :