Rencontre avec "Il Divo", un quatuor de charme

Le célèbre quatuor international polyglotte est de passage à Paris pour la promotion de son nouvel album "A Musical Affair". Le Journal des Femmes a eu la chance de rencontré ses membres...

Il Divo quatuor

Drôles, charismatiques, séducteurs... Les adjectifs ne manquent pas pour qualifier les chanteurs lyriques d'" Il Divo ". Leur atout principal ? Le talent. Sébastien, Carlos, David et Urs ont répondu avec humour et sincérité à nos questions.

Le Journal des Femmes : Quel est votre premier souvenir musical ?
Sébastien : David Bowie ! Mon premier concert, à cinq ans.
Carlos : Mario Lanza !
Urs : Ma mère, qui chantait toute la journée !
David : La radio de mes parents, dans la voiture !

Comment vous êtes-vous rencontrés ?
Carlos : Sur Tinder  (site de rencontres, ndlr.) ! (rires). Non, c'était il y a environ dix ans. Simon Cowell, le célèbre découvreur de talents, pensait aux prémices du groupe " Il Divo " et a passé des auditions dans le monde entier.
David : Nous nous sommes vus pour la première fois en studio, pour l'enregistrement !

Vous êtes vous immédiatement bien entendus ?
David : Ce fut difficile. Nous venions d'univers différents, de pays différents, nous parlions des langues différentes... On ne se comprenait pas très bien au début, mais nous avions tous ce profond respect pour la musique qui nous liait. Il faut dire que nous rigolons énormément ensemble !

Dix ans après, tout va bien ?
Sébastien : À vrai dire, "Il Divo", c'est un peu comme un mariage avec quatre personnes différentes...
Carlos : Un mariage arrangé !
Urs : Au début on se disputait un peu, mais maintenant, nous parvenons à nous comprendre. Nous avons mûri.

Vous venez tous de pays différents. Pensez-vous que cela représente votre force ?
Carlos : Effectivement ! Nous apportons tous quelque chose de spécial. Il s'agit d'un véritable cocktail Molotov, nous avons de si fortes personnalités ! Nous interprétons les paroles différemment en fonction de nos langues maternelles, c'est ce qui nous rend uniques.

En quelle langue préférez vous chanter ?
Carlos : En français !
Sébastien : Ils parlent tous très bien français ! David parle même dix langues. 

Comment est venue l'idée de l'album "A musical affair" ?
Carlos : Nous avions l'idée de reprendre des chansons de comédies musicales en anglais. On nous a ensuite proposé de faire la même chose avec des chanteurs français tels que Natacha St-Pier, Hélène Ségara, Anggun...

Comment s'est passée cette collaboration avec des artistes français ?
David : Travailler avec des musiciens, qu'ils soient Français ou de n'importe quelle nationalité, n'est jamais aisé. Nous devons trouver un moment qui convienne à tout le monde pour se retrouver et travailler ensemble. Ce n'est pas facile de s'arranger dans nos emplois du temps respectifs mais aujourd'hui, nous sommes très fiers de sortir cet album, un album complètement reconstruit pour un pays ! Vous, les Français, êtes spéciaux !

La France est donc un pays qui vous tient à cœur ?
Carlos : Oh oui ! Surtout les françaises ! (rires).
Sébastien : Il nous tient à cœur, oui et surtout, nous avons une très bonne équipe ici en France !

Avec qui aimeriez vous travailler maintenant ?
Urs : Je suis fan de Heavy Metal, je trouverais ça original de faire un choc des cultures entre la musique classique et le Hard Rock ! Avec nos voix et la force que nous avons, je suis persuadé que cela se mélangerait bien ! Après, je ne sais pas si cela plairait au public...

Parlez-moi de votre vie sentimentale. Où en êtes vous ?
Carlos : Je suis célibataire ! Depuis six ans.
Url : Je ne suis pas marié, mais j'ai une compagne.
David And i'm the happy one ! Je suis marié.
Sébastien : Je suis marié aussi !

Quelle est votre chanson préférée du moment ?
Sébastien : " Happy ", de Pharrell Williams !
David : En ce moment j'écoute Korn... Et Madonna !
Carlos : " Comme d'habitude " de Claude François !

il divo
Le Quatuor international polyglotte "Il Divo" © Sony BMG