Prix Femina 2016 : Marcus Malte rafle la mise pour "Le Garçon"

LITTÉRATURE - Le prix Femina 2016 a été attribué le 25 octobre à Marcus Malte pour son roman-fleuve "Le Garçon".

© LAURENT BENHAMOU/SIPA

La période des prix littéraires est lancée. Le premier de la saison, le prix Femina, a été décerné mardi 25 octobre. Après Christophe Boltanski, récompensé en 2015 pour l'ouvrage La Cache, c'est au tour de Marcus Malte de faire l'unanimité auprès des onze membres du jury, entièrement féminin. Intitulé Le Garçon, son roman s'étend sur trois décennies en compagnie d'un enfant sans nom, témoin de la Première Guerre mondiale. "C'est un grand roman d'apprentissage, une allégorie de l'ensauvagement des hommes par la guerre", explique Mona Ozouf, présidente du jury. "Ce livre est une grande épopée, une histoire magnifique qui ressuscite le mythe de l'enfant sauvage qui parvient à la civilisation". 

À 48 ans, l'écrivain Marcus Malte n'en est pas à sa première récompense. En 2007, son roman Garden of Love, édité chez Zulma, obtient le prix Cannes Polar, Sang d'encre, Millepages, le Grand Prix des Lectrices de Elle en 2008 et le prix Soleil Noir en 2010. Il récidive en 2011 en obtenant le prix Mystère de la critique pour son roman Les Harmoniques. Habitué au genre du polar et aux récits énigmatiques jusqu'alors, Marcus Malte sort de sa zone de confort, comme il l'avoue lui-même à France Info : "J'avais envie que ce soit un roman d'aventure, un roman d'amour, un roman érotique. J'ai voulu mélanger tous ces genres pour créer un souffle romanesque." L'audace paye.      

Voir aussi :