Pour vivre vieux, dévorez... les livres

Lire au quotidien : serait-ce la clé d'une santé de fer ? Des chercheurs américains ont prouvé les bienfaits de la lecture sur notre métabolisme. Une raison de plus de se cultiver...

© Weerapat Wattanapichayakul/123RF

La lecture est un passe-temps certes enrichissant, mais pas très stimulant physiquement. Et pourtant, des chercheurs de l'université de Yale aux États-Unis ont prouvé que se nourrir de livres au quotidien augmenterait de près de 2 ans – 23 mois pour être exact – l'espérance de vie. L'étude a été publiée dans la revue médicale Social Science and Medicine et relayée par le Daily Mail
Pour en arriver à ce constat, ces scientifiques ont comparé les résultats médicaux et les habitudes de lecture de 3 635 personnes âgées de 50 ans et plus. Ils ont distingué trois types d'individus : ceux qui ne lisent pas, ceux qui lisent jusqu'à 3h30 par semaine et ceux qui lisent plus de 3h30 par semaine. Résultat : les personnes lisant plus de 3h30 par semaine diminuent de 23% leurs risques de mourir au cours des 12 prochaines années. 
Mais ne vous emballez pas, ces résultats ne vous dispensent pas de bouger et faire du sport. Rien ne vaut l'activité physique et une bonne alimentation pour être en forme. L'étude montre également que lire un bon roman vaut mieux que quelques pages de magazine. Alors laissez tomber vos altères et optez pour un bon bouquin. En revanche, rien ne dit sur la lecture d'un tome de Harry Potter a plus de bienfait qu'un roman de Victor Hugo... 

© Weerapat Wattanapichayakul/123RF

Voir aussi :