"Celibadtrip", petit guide pratique à l'usage des célibataires

Pour son premier roman, Anne Berland a choisi d'évoquer le célibat. Avec "Celibadtrip", inspiré de sa propre histoire, elle livre une sorte de guide de survie à destination des célibataires, bourré d'anecdotes et de situations qui font mouche. L'outil idéal pour traverser cette phase pas toujours évidente...

© Michel Lafon

Pour Sergio Leone, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Pour Anne Berland, la distinction est toute autre : il y a d'un côté les couples et de l'autre, les célibataires. Les seconds n'évoluent pas dans la même sphère que les premiers et les observent avec envie, comme un chien qui guetterait sur la terrasse, désespérant qu'on lui ouvre la porte de la maison. Dans Celibadtrip, paru le 21 avril aux éditions Michel Lafon, l'auteur décrit sa propre vie de célibataire et les 5 ans passés en solo, à attendre LA rencontre. Elle écrit à la seconde personne et s'adresse directement aux lecteurs, comme une amie qui nous raconterait sa vie sentimentale et nous prodiguerait ses précieux conseils autour d'un verre.        
Avec humour, un vrai sens du détail et un réel pouvoir d'évocation, Anne Berland décrit des situations que l'on à toutes (et tous) vécues et dans lesquelles chacun se reconnaîtra un peu : la manière dont le célibataire occupe ses dimanches et consulte frénétiquement son horoscope; sa sainte horreur de la Saint-Valentin; les expériences Tinder; comment on s'imagine que le sourire que cet inconnu, croisé à la sortie du métro, est l'étincelle d'où jaillira une grande histoire... Tout cela sent tellement le vécu que l'on tourne les pages avec un soupçon d'amertume et beaucoup de tendresse, comme si l'on feuilletait un journal intime. En filigrane, Anne Berland brosse aussi le portrait d'une génération marquée par les modèles imposés par la société et qui veut tout, tout de suite. À défaut de faire apparaître le prince charmant, Celibadtrip pourra vous réconcilier avec votre célibat. Les plus "casé(e)s" se souviendront avec nostalgie (ou pas) d'une époque désormais révolue. Et c'est déjà pas mal...     

Celibadtripactuellement en librairie, aux éditions Michel Lafon, 220 pages, 16, 95 euros

Celibadtrip © Michel Lafon