Le Dossier Mona Lina : 10 raisons d'aller le voir au cinéma

Film d'espionnage au féminin, "Le Dossier Mona Lina" met en scène Mona, recherchée par le Hezbollah et Naomi, chargée de la protéger : deux personnages féminins au caractère fort, interprétés respectivement par les talentueuses Golshifteh Farahani et Neta Riskin. Voilà pourquoi découvrir ce drame palpitant, en salles le 4 juillet.

Le Dossier Mona Lina : 10 raisons d'aller le voir au cinéma
© Pyramide Distribution

Après Mon Fils et Zaytoun, le réalisateur israélien Eran Riklis signe ici un drame à l'intrigue bien ficelée au cœur duquel deux femmes courageuses et déterminées se retrouvent aux prises avec des tensions géopolitiques et des dangers imminents. Porté par les intenses Golshifteh Farahani et Neta Riskin, Le Dossier Mona Lina est à découvrir au cinéma le 4 juillet pour :

  • Le scénario bien ciselé qui explore la psychologie complexe des personnages sans délaisser l'action
  • Ses moments bouleversants, comme la scène où Mona maquille Naomi
  • Être revigoré par un plot-twist final qui nous fait ressortir du film complètement chamboulé
  • Assister à la naissance d'une belle amitié entre deux femmes que tout semble opposer
  • Le rythme haletant dans lequel on se laisse embarquer avec plaisir
  • Trembler de peur et retenir sa respiration, au même titre que les personnages, lorsqu'un bruit ou un événement suspect se profile
  • La performance de Golshifteh Farahani, superbe et énigmatique dans ce rôle de femme pourchassée, et de Neta Riskin, ferme et pragmatique en protectrice déterminée
  • En savoir un peu plus sur le Mossad israélien et le Hezbollah libanais ainsi que sur les tensions géopolitiques autour desquelles ils gravitent
  • Voir un film d'espionnage féminin dont l'intrigue confine au thriller
  • Le contraste surprenant entre l'hiver glaçant de Hambourg et la fournaise libanaise

Le Dossier Mona Lina d'Eran Riklis avec Golshifteh Farahani et Neta Riskin, au cinéma le 4 juillet (1h33).

Voir aussi :