Joueurs, Quinzaine des Réalisateurs

Joueurs © Bac Films
Joueurs commence avec un pari : le coup de foudre entre Ella, rejeton de restaurateur, fille à papa bien sous tous rapports, et Abel, accro aux jetons de casinos, badboy séducteur à tendance escroc. Transportés par l'amour du risque, les voilà qui nous entraînent dans la nuit parisienne, dans les cercles de jeux, pour mieux nous plonger dans le thriller. Le film vire très dark quand les liasses se font rares. La chance du débutant n'est plus de leur côté. Le rythme déjà cadencé s'intensifie. La musique est plus présente, on palpite. Stacy Martin se rembrunit pour prouver qu'on peut miser sur elle. Tahar Rahim brille toujours dans le noir. Marie Monge, la réalisatrice, fait tapis avec nos coeurs et remporte une standing-ovation à Cannes. A notre tour de parier sur son talent. On y croit à fond.
De Marie Monge, avec Tahar Rahim, Stacy Martin, Karim Leklou (1h47)
Au cinéma le 4 juillet