Le Festival de Cannes 2018 s'est ouvert avec grâce

La cérémonie d'ouverture du 71e Festival de Cannes a eu droit à une flopée de stars sur le tapis rouge, un Edouard Baer très en forme et un bel hommage à l'amour du cinéma. Les dix jours de compétition sont lancés, en grande pompe !

Le Festival de Cannes 2018 s'est ouvert avec grâce
© Michael Buckner/Variety/SIPA

Cette année, pas de poitrine apparente ni de blague polémique. La cérémonie d'ouverture du 71e Festival de Cannes s'est déroulée sans encombre, tenue d'une main de maître (de cérémonie) par Edouard Baer. "Personne ne sait ce qu'il fait" a déclaré le comédien en guise d'introduction. Pourtant, à écouter son discours émouvant rythmé par des notes de piano, sur la beauté de voir son film sélectionné sur la Croisette, on aurait cru qu'il savait parfaitement ce qu'il faisait.

Après une introduction en bonne et due forme du jury par le délégué général Thierry Frémaux, Cate Blanchett est venue, en français dans le texte, conter son honneur d'avoir été choisie comme présidente. L'actrice australienne, membre de Time's Up, a fait un clin d'œil au mouvement féministe en saluant plusieurs fois les femmes présentes dans l'assemblée.

Dans la lignée des œillades, Edouard Baer a voulu en faire une à mai 68, cinquante ans après la révolution des pavés. Cet hommage a pris la forme de Juliette Armanet, venue interpréter Les Moulins de mon cœur de Michel Legrand, bande-originale de L'Affaire Thomas Crown, sorti aux Etats-Unis à la même époque.

Enfin, Pierre Lescure a invité Martin Scorcese sur scène. Le réalisateur de Taxi Driver a demandé à Cate Blanchett de se joindre à lui afin de prononcer la phrase tant attendue : "Nous déclarons le 71e Festival international du film de Cannes ouvert". Rendez-vous le 19 mai pour le palmarès.

Voir aussi :