Le Festival de Cannes complète sa sélection avec du beau monde

Le Festival de Cannes a ajouté trois noms à ceux qui concourront pour la Palme d'Or à partir du 8 mai. Plusieurs films hors-compétition, en séances spéciales et en séance de minuit enrichissent cette sélection officielle. Un film de clôture déjà controversé vient parfaire cette liste.

Le Festival de Cannes complète sa sélection avec du beau monde
© Ella Herme - Memento Films

[Mise à jour du 20 avril 2018 à 09h40] Vanessa Parais en réalisatrice de pornos gays. C'est ce que les festivaliers pourront découvrir dans Un Couteau dans le Cœur, film de Yann Gonzalez ajouté à la compétition cannoise. Le Français d'ajoute à la compétition officielle aux côtés du Russe Sergey Dvortsevoy avec Ayka et du Turc Nuri Bilge Ceylan avec Ahlat Agaci. Lars Von Trier fera son grand retour sur la Croisette avec The House that Jack Built, présenté hors-compétition. Toujours dans ces nouveaux ajouts, Cannes a choisi de projeter le film d'animation Another day of life en séance spéciale. Le documentaire sur Whitney Houston signé Kevin Macdonald ainsi que le film HBO Farenheit 451 seront eux montrés en séances de minuit. Enfin, le 19 mai, la 71e édition du Festival tirera sa révérence avec L'Homme qui tua Don Quichotte de Terry Gilliam, superproduction maudite du réalisateur anglais, sur laquelle il travaille depuis plus de 17 ans.

Toujours plus de films. Pour sa 71e édition, le Festival de Cannes a visionné 1 906 longs-métrages afin de constituer sa sélection officielle. Une cinquantaine a été retenue pour figurer dans la liste des potentiels récompensés. "Vous constaterez un renouvellement de cinéastes", a prévenu Thierry Frémaux, directeur général de l'événement. Plusieurs réalisateurs peu connus se disputeront la Palme d'or, mais d'autres noms bien célèbres seront également dans la course au trophée. C'est le cas de Matteo Garrone avec Dogman, de Jean-Luc Godard (qui se tape aussi l'affiche) avec Le Livre d'Image, de Spike Lee avec Blakkklansman, de Stéphane Brizé avec En guerre, de Christophe Honoré avec Plaire, aimer et courir vite, ou encore de Jafar Panahi avec Three Faces. Trois réalisatrices présenteront leur création aux membres du jury de Cate Blanchett : Eva Husson, avec Les Filles du Soleil, Nadine Labaki avec Capharnaüm et Alice Rohrwacher avec Lazzaro Felice.

C'est dans la section Un certain Regard que les femmes sont le plus voyantes. Sept cinéastes présenteront leur film au jury présidé par Benicio del Toro : Valeria Golino, Vanessa Filho (qui filme Marion Cotillard), Meryem Benm'Barek, Gaya Jiji, Nandita Das, Wanuri Kahiu et Andréa Bescond. Face à la caméra, elles seront aussi bien présentes. Girl du belge Lukas Dhont s'intéressera à une fille née garçon qui rêve de devenir ballerine. A genoux les gars d'Antoine Desrosières a été co-écrit avec ses actrices et parlera des nouveaux modes de séduction et des rapports entre femmes et hommes. 

Hors compétition, les festivaliers découvriront Solo : A Star Wars Story de Ron Howard, sur la vie du contrebandier le plus célèbre de la galaxie. Gilles Lellouche projettera également son Grand Bain, avec une pléiade d'acteurs français comme Guillaume Canet, Virginie Efira, Mathieu Amalric ou encore Marina Foïs. Début des hostilités : le 8 mai.

Voir aussi :