Paula : 10 bonnes raisons de voir ce film, admirable

Le 1er mars, "Paula" s'invite sur grand écran. Dans ce film, le cinéaste Christian Schwochow repeint la vie de Paula Modersohn-Becker ; artiste oubliée par l'histoire. Un opus sensible et féministe que le Journal des Femmes vous recommande.

© Pandora Film
  1. Pour soutenir Christian Schwochow, réalisateur féministe, qui  admire et met en valeur, dans tous ses films, des femmes ne faisant rien comme les autres, à la volonté d'émancipation dure comme fer
  2.   Pour découvrir Paula Becker, une peintre oubliée de l'histoire de l'art, pionnière d'un nouveau style pictural et artiste bourrée de talent 
  3. Pour plonger, tête la première, dans une esthétique digne tableau de maître. Les décors et les costumes, magnifiques et colorés, nous entraînent jusqu'à la paisible Brême et à la ville agitée de Paris en début de XXe siècle, tout en passant par Worpswede.   
  4.  Pour l'histoire d'amour touchante d'un couple, tiraillé entre un désir d'enfant et une envie de reconnaissance et de liberté
  5. Pour la prestation irréprochable des acteurs. Carla Juri tient le rôle de la peintre éponyme tandis que Albrecht Abraham Schuch devient son mari à l'écran, Otto Modersohn
  6. Pour la frimousse souriante irrésisitible de Carla Juri qui nous rappelle celle d'une enfant timide et nous attendrit
  7. Pour voir ce qu'un homme est capable de faire par amour: priver sa femme d'un bonheur qu'il considère empoisonné, lui laisser sa liberté sans protester et ignorer ses complices qui n'ont que des mots durs à son égard
  8. Parce que la protagoniste, malicieuse et talentueuse, défie l'autorité sociale et conjugale, les conventions, et véhicule un message fort : poursuivre ses rêves, sans relâche et ne jamais renoncer à être heureuse
  9. Pour jouer aux critiques d'art et juger d'un courant : l'expressionnisme. 
  10. Parce que'il est impossible de ne pas aimer Paula. Elle nous rappelle l'importance de se fier à ses passions, qui finissent toujours par nous pousser à donner le meilleur de nous-mêmes. Guidée par ses émotions, cette héroïne fait de sa vie une fête intense et obtient la reconnaissance

 

Synopsis: 1900, Nord de l'Allemagne. Paula Becker a 24 ans et veut la liberté, la gloire, le droit de jouir de son corps, et peindre avant tout. Malgré l'amour et l'admiration de son mari, le peintre Otto Modersohn, le manque de reconnaissance la pousse à tout quitter pour Paris, la ville des artistes. Elle entreprend dès lors une aventure qui va bouleverser son destin. Paula Modersohn-Becker devient la première femme peintre à imposer son propre langage pictural.

Voir aussi: