Primaire, 3 000 Nuits, Neruda... les sorties ciné du mercredi 4 janvier

CINEMA - Parmi les sorties ciné du mercredi 4 janvier, Le Journal des Femmes vous recommande chaudement "Neruda", "Primaire" et "3 000 Nuits". Faites votre choix !

Primaire, 3 000 Nuits, Neruda... les sorties ciné du mercredi 4 janvier
© StudioCanal

En cette première semaine de 2017, l'heure est aux bonnes résolutions. On vous en conseille déjà une : aller plus souvent au cinéma. Et histoire de vous donner un coup de pouce, Le Journal des Femmes vous livre ses coups de coeur parmi les sorties du mercredi 4 janvier. Cette semaine, on révise les rimes de Pablo Neruda avec le film du même nom, on retourne en Primaire avec Sara Forestier et Vincent Elbaz et on rêve de liberté à travers les barreaux de la prison de 3 000 Nuits

© Wild Bunch Distribution

À la manière de son œuvre inspirée, Neruda évoque l'histoire fantasmée d'un sénateur chilien communiste et poète narcissique sur fond de Guerre Froide ardente, tortures et déportations. 1948. Au Congrès, Pablo Neruda critique ouvertement le gouvernement. Le président Videla demande alors sa destitution et confie à l'inspecteur Óscar Peluchonneau (élégant, gracieux et ambitieux Gael Garcia Bernal) le soin de son arrestation. Neruda (incarné par le truculent, simiesque et jouissif Luis Gnecco) et son épouse l'artiste-peintre Delia del Carril (charismatique Mercedes Morán) se cachent et se jouent du flic obsessionnel. Dans ce jeu du chat et de la souris, Neruda, joue de ses contradictions, rend sa traque dangereuse et intime et s'érige en légende littéraire et symbole de la liberté.
De Santiago à la Cordillère des Andes, des bordels baroques aux repaires des trafiquants sauvages, des théâtres boudoirs aux montagnes où se terrent les camarades du Parti, le réalisateur Pablo Larrain mélange les genres : film noir, western, road-movie, polar... Il met en scène une danse romanesque et fantasque, la lutte de deux imaginaires, mais aussi un récit réaliste. Celui sans tabou de l'histoire récente et tiraillée de son pays, le Chili, où les oppositions politiques et économiques font le lit des dictatures et préparent l'ère Pinochet. Justine Boivin

Neruda, réalisé par Pablo Larraín, avec Gael Garcia Bernal, Mercedes Morán, Luis Gnecco... 1h48.

© StudioCanal

 

Primaire agit comme un souffle léger sur l'esprit. Sara Forestier surprend de plus en plus dans son jeu intense et impliqué. Elle saisit le spectateur dans un rôle auquel chaque personne peut un jour être confrontée et montre l'exemple. Son duo avec Vincent Elbaz fonctionne à merveille et l'atmosphère enfantine et joueuse de l'école relève d'un niveau cette comédie douce et touchante à courir voir au cinéma.

Primaire, réalisé par Hélène Angel, avec Sara Forestier, Vincent Elbaz, Olivia Côte... 1h45. 

Retrouvez ici notre interview de Sara Forestier. 

 

 

© JHR Films

3 000 Nuits nous plonge dans une prison pour femmes en Israël, au début des années 80, quelques jours avant le massacre de Sabra et Chatila. Layal est incarcérée, condamnée pour un attentat qu'elle n'a pas commis. Alors qu'elle apprend le fonctionnement de cet univers en huis clos, régit par ses codes et sa loi du plus fort, elle découvre qu'elle est enceinte. Passionnant par la manière dont il mêle Histoire et histoires de femmes, 3 000 Nuits embarque le spectateur, en immersion parmi ces héroïnes aux personnalités affirmées. A travers le personnage de Layal, la réalisatrice, Mai Masri, aborde le thème délicat de la maternité en prison, dresse un superbe portrait de femme et donne une vraie leçon de courage. 

3 000 Nuits, réalisé par Mai Masri, avec Maisa Abd Elhadi, Raida Adon, Nadira Omran... 1h43. 

 

 

Toujours en salles : 
 

© Mars Films

Tragédie familiale dans une Amérique en proie à ses démons - la guerre du Vietnam et les tensions sociales et politiques post guerre mondiale -, American Pastoral est troublant. Mettant en scène les questions du rejet du modèle familial et de la responsabilité parentale, le film traduit aussi la souffrance que représente la perte d'un enfant. La photographie, aussi élégante et léchée que les costumes et la mise en pli d'Ewan McGregor, colle parfaitement à l'incarnation d'une Amérique prétendument parfaite. Ewan McGregor et Jennifer Connelly (cette dernière trop souvent absente des écrans), forment un couple beau à regarder s'aimer, puis se déchirer. En ado rebelle et révoltée, la mystérieuse Dakota Fanning incarne avec brio la désillusion.  

American Pastoral, de et avec Ewan McGregor, Jennifer Connelly, Dakota Fanning... 1h48.

Retrouvez nos interviews de Jennifer Connelly et Dakota Fanning

 

© Ad Vitam

Dans Fais de Beaux Rêves, Marco Bellocchio met en scène le traumatisme de Massimo, qui a perdu sa mère à l'âge de 9 ans dans des circonstances floues. Devenu adulte, il est encore hanté par ce drame et cherche à découvrir la vérité. Le réalisateur signe un film touchant, tout en sensibilité sur le travail de deuil et la quête d'identité. 

Fais de Beaux Rêves, de Marco Bellocchio, avec Valerio Mastandrea, Bérénice Béjo, Emmanuelle Devos... 2h10. 

 

 

 

 

Bonne semaine ciné !