La Fille de Brest : 10 raisons de voir le film

"La Fille de Brest", au cinéma le 23 novembre, est à ne pas rater. Emmanuelle Bercot revient sur le scandale du Mediator à travers le combat d'Irène Frachon, la pneumologue qui a lancé l'alerte. Un thriller réussit et un film indispensable. Le Journal des Femmes vous donne 10 raisons de payer la consultation.

© Haut et Court - Jean Claude Lother

La Fille de Brest, réalisé par Emmanuelle Bercot, revient sur l'affaire du Mediator et plus particulièrement sur le combat d'Irène Frachon, la pneumologue du CHU de Brest qui a alerté les autorités sanitaires sur les dangers de ce traitement pour le diabète, également utilisé comme coupe-faim. De ce véritable drame, qui a coûté la vie à environ 1 800 personnes, la réalisatrice de La Tête Haute livre un film fort et engagé, qui marquera durablement les esprits. Le Journal des Femmes vous conseille ce film :

  • pour la performance de Sidse Babett Knudsen, qui prête sa fougue et sa fragilité au personnage d'Irène Frachon
  • pour celle de Benoît Magimel, impeccable en chercheur tiraillé entre ses convictions et la pression des laboratoires pharmaceutiques
  • parce que le film rend un juste hommage au combat et à la détermination d'Irène Frachon
  • pour le superbe portrait de femme qu'il donne à voir
  • pour le parfait mélange entre thriller, enquête médicale et drame humain
  • pour la mise en scène, efficace et resserrée
  • pour la justesse technique et médicale
  • parce que le cinéma, aussi, peut sensibiliser aux scandales sanitaires
  • pour la réalisation d'Emmanuelle Bercot, toujours aussi intense après La Tête Haute et Elle s'en Va
  • pour l'ambiance, anxiogène, et la montée de tension, efficace même si on connaît l'issue de l'histoire 

Découvrez la bande-annonce de La Fille de Brest, actuellement au cinéma : 

Voir aussi :