Mademoiselle, La Fille du Train, Sing Street... les sorties ciné du mercredi 26 octobre

CINEMA - Cette semaine dans les salles obscures, on chante, on frissonne (de froid et de peur) et on s'éveille à la sensualité. Entre "La Fille du Train", "Mademoiselle", "Sing Street" et "Moi, Daniel Blake", le grand écran sort le grand jeu.

© The Jokers / Bac films

Le mois d'octobre se termine en beauté côté ciné. Dans les salles mercredi 26 octobre, Emily Blunt déraille dans La Fille du Train, Park Chan-wook nous présente une Mademoiselle très érotique, John Carney nous enchante avec Sing Street et Mélanie Laurent nous embarque dans le cercle polaire dans L'Attrape-Rêves. De quoi avoir la tête dans la toile et des étoiles plein les yeux... 

© Metropolitan FilmExport

La Fille du Train mérite la mention TER, pour "thriller efficace et réussi". On monte en voiture avec une Emily Blunt bluffante en alcoolique amnésique, héroïne imparfaite en proie à des démons plus obscurs qu'il n'y paraît. Au fil du voyage, l'univers sombre s'impose, le couple devient piège fatal. Les lecteurs de Paula Hawkins frissonneront en constatant que le film lui est parfaitement fidèle. Intime et glaçant, dans la lignée de Gone Girl.

La Fille du Train, réalisé par Tate Taylor, avec Emily Blunt, Luke Evans, Justin Theroux... 1h53.

 

 

© Mars Films

"Feel-good movie", "un des meilleurs films de l'année", "irrésistible"... Les superlatifs ne manquent pas quand il s'agit d'évoquer Sing Street. Et le dernier film de John Carney mérite tous ces éloges. Le réalisateur de Once et New York Melody revient avec une plongée réjouissante dans l'Angleterre musicale des années 80. Cosmo veut séduire la belle Raphina et décide de monter un groupe pour parvenir à ses fins. Bande-originale entêtante, convoquant Duran Duran, The Cure et Genesis, montage dynamique, casting impeccable et récit inspirant, Sing Street est un vrai coup de coeur dont on sort avec l'envie d'en-chanter sa vie. 

Sing Street, réalisé par John Carney, avec Lucy Boynton, Ferdia Walsh-Peelo, Jack Reynor... 1h46.

© Jour2fête

 

L'Attrape-Rêves est un drame touchant parfaitement habité par Jennifer Connelly et Cillian Murphy, transcendants dans leur relation mère-fils chaotique, séparés par un drame. Le film transporte dans le froid du cercle polaire, mais réchauffe par l'intensité du jeu des acteurs. Mention spéciale à la journaliste Mélanie Laurent.

L'Attrape-Rêves, réalisé par Claudia Llosa, avec Mélanie Laurent, Cillian Murphy, Jennifer Connelly... 1h33.             

 

 

 

© Le Pacte

Couronnée par une Palme d'Or à Cannes, "Moi, Daniel Blake", du Britannique Ken Loach, raconte avec tact le quotidien d'un menuisier amenuisé par une crise cardiaque, qui tente tant bien que mal de résister à un système bureaucratique kafkaïen, entre convocations insensées à l'agence pour l'emploi, allocs sucrées sans raisons et rencontres bienveillantes avec des individus broyés par le système. Ex-maçon de Newcastle -où se déroule l'action de cette comédie dramatique-, devenu acteur comique reconnu, l'Anglais Dave Johns incarne à merveille ce quinqua en fin de droits et au cœur gros. Juste, modeste, émouvante, mais aussi révoltée et politique : cette critique touchante du capitalisme constitue un véritable plaidoyer pour une économie sociale et solidaire et nous transmet le meilleur de la vision tendre et révoltée du plus socialiste des cinéastes anglais. Une réussite. J.B

Moi, Daniel Blake, réalisé par Ken Loach, avec Dave Johns, Hayley Squires, Dylan McKiernan... 1h39

© The Jokers / Bac Films

Dans la Corée des années 30, Sookee est embauchée comme servante chez une riche héritière, vivant recluse dans un grand manoir. Mais la première entend bien manipuler la seconde… "La" Mademoiselle que nous donne à voir Park Chan-wook est d'une beauté subjuguante, d'une sensualité déroutante et d'une poésie lancinante. C'est une histoire d'arnaques et surtout d'amour, de femmes et de féminisme, de guerre des classes et de vengeance. Et si Mademoiselle est moins violent et traumatisant que son grand frère Old Boy (2003), il ne laisse certainement pas indemne.

Retrouvez ici notre interview de Park Chan-wook

Mademoiselle, réalisé par Park Chan-wook, avec Kim Min-Hee, Kim Tae-Ri, Sori Moon... 2h25. Au cinéma le 1er novembre. 

 

Bonne semaine ciné !