Deauville 2016 : Eye In The Sky, drone de guerre

Présenté hors compétition au 42e Festival de Deauville, "Eye In The Sky" ne sortira pas en salles. Le film est uniquement disponible en e-cinéma depuis le 9 septembre 2016. Dans ce huis clos dénonçant la guerre, Helen Mirren est magistrale.

© UGC Distribution

L'histoire : Le colonel Katherine Powell, officier du service d'espionnage, est placé aux commandes d'une opération top-secrète impliquant plusieurs nations. Un groupe de terroristes réfugié à Nairobi doit être capturé ; les services secrets découvrent que le groupe prépare une attaque suicide. Le risque est imminent, il faut agir très vite pour stopper les terroristes coûte que coûte. Dans une base du Nevada, Steve Watts, pilote de drones, est prêt à intervenir pour éliminer la menace. Une petite fille entre dans la zone de tir… Entre dommages collatéraux et pressions politiques, sauront-ils prendre la bonne décision ?

Ce qui nous a plu : La mise en scène, qui fait du film un huis clos sous tension. La performance d'Helen Mirren, magistrale. Celle du regretté Alan Rickman, disparu au début de l'année. La manière dont le réalisateur montre et dénonce l'absurdité de la guerre, menée avec des drones depuis un écran d'ordinateur. Celle dont il nous présente de manière concrète un conflit qui nous paraît lointain. La force de certaines scènes. La réflexion à laquelle Eye In The Sky nous amène sur la valeur de la vie humaine. 

En e-cinéma le 9 septembre 2016. 

© UGC Distribution

 

Voir aussi :