Le Ciel Attendra, film coup de coeur et coup poing sur l'embrigadement

"Le Ciel Attendra" aborde un sujet actuel et émouvant. Marie-Castille Mention-Schaar signe un long-métrage poignant sur la radicalisation. Le film a été ovationné au Festival du Film Francophone d'Angoulême, où il était présenté en avant-première le 25 août 2016. Découvrez la bande-annonce du film avant sa sortie le 5 octobre.

© UGC Distribution

Sélectionné en avant-première au Festival du Film Francophone d'Angoulême, Le Ciel Attendra a été présenté au public jeudi 25 août. Ovationné, le film de Marie-Castille Mention-Schaar a bouleversé les spectateurs tant sa thématique résonne en cette période troublée. La réalisatrice, à qui l'on doit déjà Les Héritiers, s'attaque au sujet sensible de la radicalisation. Dans Le Ciel Attendra, au cinéma le 5 octobre, on suit le parcours de deux adolescentes, Sonia et Mélanie, qui s'enfoncent peu à peu sur un terrain dangereux. Originaires de milieux différents et pourtant entourées par leur famille, elles vont se faire embrigader et sombrer, peu à peu, tandis que leurs proches – Sandrine Bonnaire et Clotilde Courau, Yvan Attal et Zinedine Soualem – assistent à leur transformation. Pour palier leur impuissance, ils assistent à des groupes de parole qui donnent lieu à des séquences tellement criantes de vérité qu'elles serrent la gorge.    
Ce qui rend ce long-métrage si poignant, c'est la force du récit. On se laisse emporter avec les deux actrices, excellentes. Noémie Merlant, tantôt hargneuse, tantôt fragile, nous laisse sans voix et la douce Naomi Amarger nous émeut par sa détermination et la justesse de ses émotions. La présence de l'experte des dérives djihadistes, Dounia Bouzar, dans son propre rôle, appuie d'autant plus la narration. Servi par une bande-originale intense, Le Ciel Attendra fait l'effet d'un coup de massue. Loin de la violence de la Syrie, nous sommes pourtant au cœur du conflit au côté de celles qui pourraient être nos sœurs, nos cousines, nos collègues, nos amies.

L'histoire : Sonia, 17 ans, a failli commettre l'irréparable pour "garantir" à sa famille une place au paradis. Mélanie, 16 ans, vit avec sa mère, aime l'école et ses copines, joue du violoncelle et veut changer le monde. Elle tombe amoureuse d'un "prince" sur internet. Elles pourraient s'appeler Anaïs, Manon, Leila ou Clara, et comme elles, croiser un jour la route de l'embrigadement... Pourraient-elles en revenir ?

Découvrez la bande-annonce du film de Marie-Castille Mention-Schaar, Le Ciel Attendra, en salles le 5 octobre 2016 :

© UGC Distribution