Iqbal l'enfant qui n’avait pas peur, Dans le Noir, Princess... les sorties ciné du mercredi 24 août

CINEMA - Encore des sorties variées cette semaine dans les salles : un film d'animation sur un sujet tristement d'actualité, un film d'horreur bien ficelé et un drame touchant.

© Eurozoom

Que du bon cette semaine au cinéma. Le Journal des Femmes a fait sa sélection parmi les sorties du mercredi 24 août et vous partage ses coups de coeur. Au programme : un superbe film d'animation sur un sujet difficile qui touchera petits et grands, un film d'horreur à faire dresser les cheveux sur la tête et une comédie dramatique royale, tirée d'une histoire vraie. Moteur ? Action !

© Eurozoom

 

Inspiré de l'histoire d'Iqbal Masih, assassiné à l'âge de 12 ans en 1995 pour avoir dénoncé l'esclavage des enfants par la mafia du tapis au Pakistan, Iqbal, l'enfant qui n'avait pas peur est un superbe film d'animation. Un trait de crayon doux et coloré qui n'atténue en rien la force de son sujet. Poétique et touchant, relevé de belles séquences oniriques, Iqbal est un coup de coeur. Soutenu par l'Unicef, le long-métrage sensibilisera avec beaucoup de subtilité les plus jeunes au travail forcé des enfants, un sujet qui peut leur être étranger. 

Iqbal, l'enfant qui n'avait pas peur, réalisé par Michel Fuzellier et Babak Payami. Avec les voix de Bruno Solo, Yvan Le Bolloc'h... 1h20.

 

 

© Warner Bros. France

 

Vous av(i)ez peur de l'obscurité ? Dans Le Noir ne devrait pas vous réconcilier avec cette angoisse enfantine. Produit par James Wan, réalisateur du premier Saw, des deux volets de Insidious et de Conjuring, le film est un huis clos sous tension hanté par un esprit frappeur, qui n'apparaît que quand les lumières sont éteintes. S'il utilise les ficelles du genre (porte qui grince, lumières vacillantes et gros plans anxiogènes), Dans Le Noir atteint son but : faire peur et provoquer quelques sursauts. 

Dans Le Noir, réalisé par David F. Sandberg, avec Teresa Palmer, Alexander DiPersia, Maria Bello, Billy Burke... 1h21.

 

 

 

© Aramis Films

 

Tiré d'une histoire vraie, Princess raconte la vie d'Anna Lappalainen, schizophrène "gentille" et touchante qui a pour unique but de faire le bien autour d'elle. Convaincue d'appartenir à la famille royale d'Angleterre, Princesse joue son rôle jusqu'au bout pour divertir personnel et patients de l'hôpital psychiatrique dans lequel elle est enfermée. Un drame porté par Katja Kukkola et teinté d'humour qui, malgré une fin décevante, s'imprègne dans les esprits. 

Princess, réalisé par Arto Halonen, avec Katja Kukkola, Krista Kosonen, Peter Franzen... 1h44.

 

 

 

 

 

Toujours en salles : 

© Pyramide Distribution

 

Tatiana de Rosnay ne quitte plus les salles obscures. Presque un an après la sortie de BoomerangMoka, 3e adaptation d'un roman de l'écrivaine franco-britannique, sort au cinéma. Frédéric Mermoud orchestre un face-à-face haletant entre Emmanuelle Devos et Nathalie Baye, et leur donne l'un de leur plus beau rôle. Sur les bords du lac Léman, le cinéaste met en scène un thriller haletant, parcouru par une tension palpable, autour d'une mère qui tente de retrouver le chauffard qui a tué son fils. Les fans de la romancière seront sans doute surpris par les changements apportés au récit, validés par l'auteure elle-même, mais retrouveront le coeur de son histoire. Avec tout du long, cette question : qu'aurions-nous fait à sa place ?

Moka, réalisé par Frédéric Mermoud, avec Emmanuelle Devos, Nathalie Baye, Olivier Chantreau... 1h30.

 

Bonne semaine ciné !