Peter et Elliott le Dragon, Moka... les sorties ciné du mercredi 17 août

CINEMA - Choisissez votre véhicule cette semaine : un dragon ou une voiture couleur moka. Parmi les sorties ciné du mercredi 17 août, on vous conseille "Peter et Elliott le Dragon", remake du classique Disney, et "Moka", 3e adaptation de Tatiana de Rosnay.

© The Walt Disney Company France

En plein coeur de l'été, le rythme des sorties ciné faiblit un peu, mais au Journal des Femmes, on continue de se faire des Toiles. Parmi les films à l'affiche mercredi 17 août, on vous conseille Peter et Elliott le Dragon, remake magique du classique de Disney sorti en 1977 et Moka, troublante adaptation du roman du même nom de Tatiana de Rosnay.
On vous offre en plus une séance de rattrapage en vous livrant nos coups de coeur des dernières semaines : Bad Moms, Comme des Bêtes, C'est Quoi Cette Famille ?! et Stefan Zweig, Adieu l'Europe. Demandez le programme ! 

© The Walt Disney Company France

Dans la série des adaptations "live" de ses classiques, comme Cendrillon, Maléfique et Le Livre de la Jungle (sans oublier les futurs La Belle et la Bête et La Petite Sirène), Disney a "remaké" Peter et Elliott le Dragon. Cette fois, pas de mélange entre animation et prises de vues réelles. Le film est entièrement en live et n'a rien perdu de sa magie. David Lowery (Les Amants du Texas) signe une aventure pleine de charme relevée par une belle dimension écolo. Bryce Dallas Howard est flamboyante, Robert Redford murmure cette fois à l'oreille des dragons et le jeune Oakes Fegley, 11 ans et demi, est une jolie révélation. Les plus jeunes craqueront pour cette nouvelle version d'Elliott, aux allures de grosse peluche, quand les plus grands retrouveront (peut-être) la nostalgie de leurs jeunes années. 

Peter et Elliott le Dragon, réalisé par David Lowery, avec Bryce Dallas Howard, Robert Redford, Karl Urban, Oakes Fegley... 1h43.

© Pyramide Distribution

Tatiana de Rosnay ne quitte plus les salles obscures. Presque un an après la sortie de Boomerang, Moka, 3e adaptation d'un roman de l'écrivaine franco-britannique, sort au cinéma. Frédéric Mermoud orchestre un face-à-face haletant entre Emmanuelle Devos et Nathalie Baye, et leur donne l'un de leur plus beau rôle. Sur les bords du lac Léman, le cinéaste met en scène un thriller haletant, parcouru par une tension palpable, autour d'une mère qui tente de retrouver le chauffard qui a tué son fils. Les fans de la romancière seront sans doute surpris par les changements apportés au récit, validés par l'auteure elle-même, mais retrouveront le coeur de son histoire. Avec tout du long, cette question : qu'aurions-nous fait à sa place ?

Moka, réalisé par Frédéric Mermoud, avec Emmanuelle Devos, Nathalie Baye, Olivier Chantreau... 1h30.

 

 

Toujours en salles : 

© UGC Distribution

Après Neuilly sa Mère ! et SMS, Gabriel Julien-Laferrière signe la comédie familiale de l'été. Dans C'est Quoi Cette Famille ?!, il met en scène une fratrie qui se rebelle face à l'organisation chaotique de leur famille recomposée. Julie Gayet, Thierry Neuvic et Julie Depardieu donnent la réplique à une bande de talentueux jeunes comédiens. Mention spéciale à Chantal Ladesou, parfaite en grand-mère indigne. 

C'est Quoi Cette Famille ?!, réalisé par Gabriel Julien-Laferrière, avec Julie Depardieu, Julie Gayet, Claudia Tagbo, Lucien Jean-Baptiste... 1h39.

Retrouvez ici notre interview de Lucien Jean-Baptiste et  notre entretien avec Chantal Ladesou et 3 des jeunes acteurs. 

 

 

 

© ARP Sélection

Cette sortie en salles trouve une place de Vingt-Quatre Heures (et plus) de la Vie du Journal des Femmes car elle constitue un très joli moment de cinéma : magnifique photo, Amérique chamarrée, captivants plans-séquences...  merveilleusement interprété, Stefan Zweig, Adieu l'Europe est un biopic esthétique et une intelligente mise en perspective de l'exil de l'écrivain, mais aussi du déclin de la vieille Europe et de ses figures emblématiques... Si vous êtes sensible à la littérature et à l'œuvre du romancier autrichien, vous apprécierez la reconstitution historique, le portrait de la fin d'un âge d'or et de l'orchestration réussie, presque musicale, des langues indo-germaniques. Sans confusion des sentiments, nous pouvons vous conseiller ce drame signé Maria Schrader, qui nous fait voyager dans la végétation luxuriante et les couleurs chatoyantes de Rio, Buenos Aires et Petrópolis. J.B

Stefan Zweig, Adieu L'Europe, réalisé par Maria Schrader, avec Josef Hader, Barbara Sukowa, Aenne Schwar. 1h46.

© Metropolitan FilmExport

Difficile de mener de front sa carrière et sa vie de maman. Surtout quand on doit honorer les réunions de parents d'élèves, la vente de gâteaux hebdomadaire et emmener ses enfants à leur entraînement de foot. DansBad Moms, réalisé par les scénaristes de Very Bad Trip,Mila Kunis craque et mène la fronde. Le résultat est jouissif. Que l'on soit maman ou non, on rit de bon coeur devant les mésaventures des héroïnes de Bad Moms, incarnées de manière jubilatoire par la femme d'Ashton Kutcher, Kristen Bell et Christina Applegate. Une bouffée d'air frais et une comédie réussie. 

Bad Moms, réalisé par Jon Lucas et Scott Moore, avec Mila Kunis, Kristen Bell, Christina Applegate, Jada Pinkett Smith... 1h38.

 

 

 

© Universal Pictures France

Que peuvent-ils bien faire quand vous n'êtes pas là ? Ecouter du hard rock, vider les placards, regarder la télé, draguer le canin voisin... Comme des Bêtes promet de lever le voile sur les activités de nos compagnons préférés en votre absence, façon Toy Story. A la place, le film d'animation nous embarque dans une aventure à quatre pattes à travers New York. L'émotion est au poil et la déclaration d'amour pour les animaux est belle. Les créateurs de Moi, Moche et Méchants ont malheureusement laissé l'originalité et l'humour qu'on leur connaît sur le pas de la porte. Dommage, on avait vraiment envie d'écrire que ça envoyait du pâté (pour chat) ou que c'était de la (ba)balle.

Comme des Bêtes, réalisé par Yarrow Cheney et Chris Renaud, avec les voix de Philippe Lacheau, François Damiens, Willy Rovelli et Florence Foresti. 1h27.

 

 

Bonne semaine ciné !