Festival de Cannes : Ken Loach repart avec la Palme d'or, Xavier Dolan le Grand Prix

Après dix jours intenses de cinéma, le président George Miller et son jury ont décerné les prix du 69e Festival de Cannes. Verdict : des surprises à l'arrière-goût de déception pour la critique et un Ken Loach doublement palmé.

©  Joel Ryan/AP/SIPA

"Un autre monde est possible et nécessaire." Le poing en l'air, Ken Loach vient de remporter la Pame d'or à Cannes pour la seconde fois de sa vie, après Le Vent se lève en 2006. À 79 ans, le réalisateur britannique est récompensé pour Moi, Daniel Blake, drame social sur les aberrations administratives dans son pays. Le prix tant attendu lui a été remis des mains de Mel Gibson, révélé dans Mad Max, par un certain George Miller... Le président et son jury composé entre autres de Kirsten Dunst, Mads Mikkelsen, Vanessa Paradis, Valeria Golino et Arnaud Desplechin a choisi de décerner son Grand Prix à Xavier Dolan pour Juste la fin du monde. À 27 ans, le réalisateur québécois est de nouveau primé à Cannes, après avoir reçu le Prix du jury en 2014 pour Mommy. Cette année, celui-ci revient à American Honey d'Andrea Arnold. La réalisatrice de Fishtank est la seule femme primée en 2016, avec Jaclyn Jose, Philippine qui tient le premier rôle de Ma' Rosa. Le prix d'interprétation masculine est l'Iranien Shahab Hosseini pour Le Client.
Alors que le cru 2016 était tourné vers les femmes, avec notamment les films de Pedro Almodóvar et Paul Verhoeven, c'est finalement un cinéma masculin, social et d'actualité qui est mis en lumière. Même Toni Erdmann, plébiscité par la critique, repart bredouille... "L'émotion est une aventure qui voyage parfois difficilement jusqu'aux autres, mais qui arrive toujours à destination." Comme le cinéma n'est qu'émotion, ces mots prononcés par Xavier Dolan devraient (en partie) consoler les non-récompensés.

Le palmarès du Festival de Cannes 2016 :

Palme d'or : Moi, Daniel Blake de Ken Loach

Grand Prix : Xavier Dolan pour Juste la fin du monde

Prix de la mise en scène : Olivier Assays pour Personal Shopper et Cristian Mungiu

Prix du scénario : Asghar Farhadi pour Le Client

Prix d'interprétation féminine : Jaclyn Rose dans Ma' Rosa

Prix du jury : American Honey d'Andrea Arnold

Prix d'interprétation masculine : Shahab Hosseini dans Le Client

Palme d'or court-métrage : Juanjo Gimenez pour Time Code

Palme d'or d'honneur pour Jean-Pierre Léaud

 

 

Voir aussi :