Folles de Joie : Valeria Bruni-Tedeschi, démente

Sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs, "Folle de Joie" nous emmène entre drame et comédie, folie douce et amère. Rapport, en direct de la Croisette.

© Bac Films

Le film : Folles de Joie, de Paolo Virzi, sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs.

Le casting : Valeria Bruni-Tedeschi, Micaela Ramazzotti...

Le pitch : Beatrice est une mythomane bavarde au comportement excessif. Donatella est une jeune femme tatouée, fragile et introvertie. Ces deux patientes de la Villa Biondi, une institution thérapeutique pour femmes sujettes à des troubles mentaux, se lient d'amitié. Une après-midi, elles décident de s'enfuir bien décidées à trouver un peu de bonheur dans cet asile de fous à ciel ouvert qu'est le monde des gens "sains".

La Palme pour : Le parcours chaotique de deux femmes brisées. La puissance de la narration. Le jeu nuancé et la beauté sans fard de Micaela Ramazzotti. La folie émouvante de Valeria Bruni-Tedeschi. L'alternance du rire et des larmes. Le flot de sentiments bienveillants qui nous envahi.

Voir aussi :