Captain America Civil War : Marvel use de ses super-pouvoirs

Marvel continue d'envahir les cinémas avec ses super-héros. Si les fans du genre n'ont pas besoin de se faire prier pour s'enfermer dans une salle obscure avec Iron Man, d'autres peinent à se laisser convaincre. Et si le dernier Captain America mettait tout le monde d'accord ?

© Marvel 2016

Captain America is back ! Pour sa guerre civile, l'homme au bouclier étoilé proclamé chef des Avengers fait face à une crise en interne. Steve Rogers et ses supers copains ne s'accordent pas sur la ratification d'accords avec l'ONU. Iron Man, frappé par une soudaine conscience, est pour. Captain America, motivé par une pointe d'égoïsme, est contre. S'en suit une battle au sommet entre les teams rouge et bleu.

Vous n'avez rien compris à ce synopsis de Captain America : Civil War ? Vous faites partie des rares personnes à ne pas avoir succombé à la vague Marvel, ouragan cinématographique de ces dernières années, qui éclabousse les salles obscures avec un blockbuster tous les 6 mois. Vous ne savez pas qui est Tony Stark, encore moins qu'il existe un homme-fourmi capable de botter les fesses des vilains et pour vous, Thor n'est rien d'autre qu'un dieu nordique. Et cela vous va très bien.
Pourtant, les studios rachetés par Disney en 2009 comptent bien vous attirer dans leurs filets. La preuve avec le troisième opus de la saga patriote Captain America. Marvel frappe fort avec une intrigue bien ficelée, un humour malin et une exploration intéressante des relations qui lient les personnages. Les novices ne comprendront pas certains clins d'œil, mais pour le reste, tout fonctionne.

Captain America : Civil War, au cinéma le 27 avril 2016 © Walt Disney Company

Opération séduction

"Les films sont de plus en plus populaires et attirent​​​ un nouveau public. On se doit de contenter les non-initiés et les fans, c'est le plus important", explique Anthony Russo, réalisateur. Alors les studios jouent sur des thématiques qui parlent à tous : une famille qui se déchire, la culpabilité, la fin qui justifie (ou non) les moyens, la vengeance... Le tout bien enrobé d'une couche d'humour, avec une pincée de romance, une bonne dose d'action et un casting 5 étoiles. La recette idéale pour divertir les débutants en comics.
Pendant ce temps, Marvel tisse discrètement sa toile autour des experts ès super-héros. En mêlant les histoires de ses Avengers, les studios mettent en place les intrigues de leurs prochaines productions pour attirer toujours plus de monde dans les salles obscures. Sur l'affiche de Captain America : Civil War, le patriote est au même niveau qu'Iron Man. Même combat dans le film, où Tony Stark vole presque la vedette à l'ancien gringalet de Steve Rogers.

Vous n'y connaissez rien et les hommes en collants, très peu pour vous ? On vous sert du spectaculaire, des blagues et un casting de stars. Vous aimez les super-héros, mais vous n'êtes pas fan de Captain America ? On vous livre une brochette d'Avengers et même un aperçu du Spider-Man prévu pour 2017. Ainsi, plus personne n'a d'excuse pour ne pas se ruer dans les salles obscures. Pour Marvel, c'est banco. Car comme le rappelle si bien Robert Downey Jr., qui se glisse dans l'armure d'Iron Man depuis 2008, l'équation est très simple : Marvel = M x M + M. En d'autres, mots : "Marvel = mythologie moderne + money". Super jackpot.

Captain America : Civil War, au cinéma le 27 avril 2016.

Voir aussi :