Demolition : 10 raisons pour lesquelles le film va tout casser

Dans "Demolition", nouveau film de Jean-Marc Vallée au cinéma le 6 avril, Jake Gyllenhaal incarne un homme étranger à tout sentiment après la mort de sa femme. On vous garantit que son histoire ne vous laissera pas de marbre.

© Twentieth Century Fox France

Jean-Marc Vallée, réalisateur des plébiscités Wild et Dallas Buyers Club, revient avec Demolition, en salles le 6 avril 2016. Le metteur en scène retrace l'histoire de Davis, brillant banquier incarné par le tout aussi brillant Jake Gyllenhaal, frappé par une double tragédie : après la mort de sa femme dans un accident de voiture, il devient indifférent à la peine. Le veuf ne ressent rien et va s'employer à démolir méthodiquement chaque aspect de sa vie pour mieux se reconstruire. Le Journal des Femmes vous conseille de voir le film pour :  

  • La performance de Jake Gyllenhaal, colonne vertébrale du film, à la fois sobre et tellement intense 
  • L'interprétation de Naomi Watts, toujours excellente
  • La révélation Judah Lewis : l'acteur fait sa première apparition au cinéma avec un rôle d'ado rock'n'roll
  • Les séquences jouissives pendant lesquelles les personnages défoncent une cuisine, un salon, un mur... TOUT
  • La réflexion sur le deuil et la perte d'un être cher, menée sans pathos
  • Le discours sur la quête du bonheur, en dépit des contraintes que nous impose la société 
  • La mise en scène réaliste et sensible de Jean-Marc Vallée, l'homme qui a mené Matthew McConaughey et Jared Leto à l'Oscar pour Dallas Buyers Club
  • La scène déjà mythique de danse dans les rues de New York
  • La bande-originale, fracassante
  • Vivre une expérience à la fois cinématographique et humaine et se souvenir de ne pas se laisser démolir par le quotidien

Regardez la bande-annonce de Demolition

 

L'affiche du film, au cinéma le 6 avril © Twentieth Century Fox France


Voir aussi :