Le Prophète : de l'écrit à l'écran, ces films d'animation adaptés d'un roman

Quand Salma Hayek a décidé d'adapter le classique de Khalil Gibran, Le Prophète, il lui a semblé évident d'en faire un film d'animation, afin que les plus jeunes puissent en saisir la portée. Avant elle, d'autres producteurs et réalisateurs ont mis en images les mots couchés par de grands écrivains. Le Petit Prince en est un exemple, mais il est loin d'être le seul...

© Pathé Distribution

Les plus jeunes considéreront sans doute Le Prophète, au cinéma le 2 décembre, comme un "simple" film d'animation, mais le long-métrage évoquera à coup sûr autre chose à leurs parents. Le film produit par Salma Hayek est en effet adapté du célèbre recueil de Khalil Gibran, publié en 1923. Traduit en plus de 40 langues, cet ouvrage, composés de poèmes et de réflexions philosophiques sur l'amour, les enfants ou encore la mort, a connu un succès considérable, au point d'imprégner plusieurs domaines de nos vies. Mais Le Prophète est loin d'être le seul livre dont s'est emparé le cinéma d'animation. Si l'on exclut les adaptations tirées de contes, telles que La Petite Sirène, La Reine des Neiges, ou La Belle au Bois Dormant, d'autres auteurs ont vu leur oeuvre conquérir un plus large public grâce au cinéma d'animation.                                                               
Le dernier exemple en date est celui du Petit Prince. La célèbre histoire d'Antoine de Saint-Exupéry, publiée en France en 1946, a été adaptée au cinéma cette année. Le réalisateur américain Mark Osborne a donné vie au petit blondinet, à son Renard et à sa Rose dans un film mêlant animation en 3D et motion capture, pour un résultat final plein d'émotion et de poésie. 
Impossible de parler de films d'animation sans évoquer Disney, le studio aux grandes oreilles comptant de nombreuses adaptations parmi ses classiques. Alice au Pays des Merveilles d'abord. Sorti en 1951, le film est l'adaptation de deux romans de Lewis Carroll, Les Aventures d'Alice au Pays des Merveilles, paru en 1865, et de sa suite, De l'autre Côté du Miroir, publié en 1871. Suivront, Le Livre de la Jungle en 1967, adapté du roman du même nom publié par Rudyard Kipling en 1894 et Les 101 Dalmatiens, adapté du livre de Dodie Smith, paru en 1956. D'ailleurs, saviez-vous que Bambi et Rox et Rouky étaient eux aussi adaptés de romans ? Le premier est l'adaptation de Bambi, l'histoire d'une vie dans les bois, écrit en 1923 par l'autrichien Felix Salten - la même année que Le Prophète -; le second est tiré du livre du journaliste américain Daniel P. Mannix, publié en France en 1978 sous le titre Le Renard et le Chien courant. Peter Pan peut également être considéré comme l'adaptation d'un roman, même si techniquement, le personnage est apparu pour la première fois dans une pièce de théâtre avant que l'écossais J.M. Barrie ne développe ses aventures dans un livre.  
Disney n'est pas le seul studio a avoir compris le potentiel de ces histoires couchées sur le papier. La Fox a ainsi produit le film de Wes Anderson, Fantastic Mr. Fox, qui n'est autre que l'adaptation du roman de Roald Dahl, Fantastique Maître Renard, publié en 1970. Même le grand Hayao Miyazaki a parfois puisé son inspiration dans les pages écrites par un autre. Une autre en l'occurrence, puisque Le Château Ambulant est librement adapté du roman fantastique de Diana Wynne Jones, Le Château de Hurle, paru en 1986.
Et si vous pensiez que les auteurs contemporains étaient les seuls à avoir droit à leur transposition ciné, détrompez-vous. Si le public a pu découvrir Le Bossu de Notre-Dame dès 1996 sur grand écran, le roman de Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, qui a servi d'inspiration au film a été publié, lui, en 1831. C'est peut-être ce que les parents, désespérés que leurs têtes blondes délaissent les écrits pour les écrans, doivent retenir : ces derniers peuvent servir de porte d'entrée vers le monde des livres. Le Prophète attirera sans doute une nouvelle génération de lecteurs après la sortie du film, dans les prochaines semaines ou les prochaines années... 

Découvrez la bande-annonce du Prophète

 

L'affiche du film, au cinéma le 2 décembre © Pathé Distribution

 

Voir aussi :