Le Prophète : 5 raisons de voir ce très beau film

"Le Prophète", superbe film d'animation tiré du recueil de poèmes de Khalil Gibran, sort en salles ce mercredi 2 décembre. Le Journal des Femmes vous donne 5 raisons de foncer le voir.

© Pathé Distribution

Le dernier mois de cette année ciné 2015 s'ouvre de la meilleure des façons avec la sortie du Prophète, très beau film d'animation inspiré de l'oeuvre du poète libanais Khalil Gibran, en salles le 2 décembre. Produit par Salma Hayek, le long-métrage met en scène les leçons de vie prodiguées par le prophète Mustafa aux habitants de la ville d'Orphalese. Il serait dommage de passer à côté de ce beau film et on vous dit pourquoi en 5 points. 

  • Pour la beauté des vers de Khalil Gibran :
    La majorité du film reprend tels quels les vers écrits par Khalil Gibran dans son livre, paru en 1923. Incroyablement inspirants, ses mots, notamment en matière de liberté, de mariage ou de famille, n'ont pas pris une ride et dégagent une poésie folle. Grâce au film et au doublage français de Mika, ils devraient accompagner pendant un moment de nouvelles générations de lecteurs. 
  • Pour son message, essentiel, sur la censure et la liberté d'expression :
    Pour les besoins du film, le réalisateur Roger Allers a décidé de faire de Mustafa un prisonnier politique, relâché après sept ans d'assignation à résidence. "Mon crime ? La poésie", assure-t-il. En mettant en scène un artiste condamné pour ses mots et ses idées, Le Prophète délivre un vrai message de tolérance et d'ouverture d'esprit, tout en condamnant la volonté de certains régimes de limiter la liberté d'expression. Le film apparaît comme salutaire, aujourd'hui peut être plus que jamais... 
  • Pour son originalité visuelle : 
    Réalisé par neuf metteurs en scène, dont Roger Allers, réalisateur du Roi LionLe Prophète est servi par une véritable identité visuelle. Chacun des réalisateurs en a signé un passage, utilisant à chaque fois une technique d'animation différente, de la plus épurée à la plus travaillée. La séquence sur l'amour, signée par Tomm Moore, évoque les mosaïques antiques et l'art de l'enluminure, ainsi que le travail de peinture de Gustav Klimt. Celle sur les enfants, en utilisant le procédé du théâtre d'ombres, rappelle le Princes et Princesses de Michel Ocelot. 
  • Pour la musique de Damien Rice, entêtante : 
    Le film comporte de nombreuses scènes musicales et la voix de Damien Rice accompagne certaines d'entre elles. Le compositeur et chanteur irlandais a signé deux titres de la bande-originale, Hypnosis et On Children. Les morceaux vont vous trotter en tête pendant un moment... 
  • Parce que le film conjugue (presque) tous les arts : 
    Au-delà de sa dimension philosophique, Le Prophète devrait séduire les amateurs d'arts. Le film en conjugue plusieurs : le dessin, la musique, la poésie... et le cinéma, bien sûr. L'art au service de la pensée et de la réflexion, quoi de mieux pour faire passer un message ?


Regardez la bande-annonce du Prophète

L'affiche du film, au cinéma le 2 décembre  © Pathé Distribution

 

Voir aussi :