Marthe Villalonga illumine La Dernière Leçon

Dans "La Dernière Leçon", Marthe Villalonga est Madeleine, 92 ans, qui choisit la date de sa disparition et partage sa décision avec ses enfants... Sans aucun pathos, sans jamais tomber dans une pesanteur sinistre la comédienne réussit à nous émouvoir. Sa cocasserie, son élégance à toute épreuve et ses éclats de rire nous enchantent. Sa "Dernière Leçon" ? Qu’il faut profiter de la vie.

© Wild Bunch Distribution
Marthe Villalonga et Sandrine Bonnaire dans La Dernière Leçon © Wild Bunch Distribution

Artiste  populaire au théâtre et au cinéma, Marthe Villalonga nous fait passer du rires aux larmes dans "La Dernière Leçon". Le film, réalisé par Pascale Pouzadoux en salles le 4 novembre, raconte l’histoire d’une octogénaire, Madeleine, qui  a choisi de partir de son plein gré. La comédienne et son appétit pour la vie ainsi que sa complicité à l’écran avec Sandrine Bonnaire apportent au film la lumière et la malice nécessaires pour aborder ce sujet. La Dernière Leçon brille plus qu’il n’assombrit et d’ailleurs, le film est lumière tout comme ses actrices. Rencontre avec une grande dame qui a passé la plupart de sa vie sur scène ou devant la caméra et qui fait confiance au destin.

Le Journal des Femmes : Racontez-nous la genèse du film ?
Marthe Villalonga :
 La réalisatrice Pascale Pouzadoux m’a appelée pour me dire qu’elle pensait à moi pour La Dernière Leçon, ce qui est toujours flatteur pour une actrice. J’ai lu le scénario d’une seule traite et c’est devenu une évidence. Deux jours après j’avais le rôle.

Dans le film, le corps de Madeleine est endolori par la vieillesse, quel rapport entretenez-vous avec votre corps ?
Je ne me suis jamais forcée à adopter une certaine hygiène de vie, mais les choses ont fait que je n’ai jamais bu d’alcool ni fumé. Pour l’instant je suis en bonne santé et je compte bien en profiter. J’ai décidé de m’éloigner un peu du théâtre pour avoir plus de temps pour moi et voyager.
En ce qui concerne la nudité dans La Dernière Leçon, j’ai dit dès le début à Pascale qu’il était hors de question que je sois trop exposée et sa manière de filmer m’a vite rassurée.

Venez-vous d’un milieu artistique ?
Mon grand-père adorait la musique et ses cinq enfants en ont joué. Alors quand je suis née, ma mère m’a fait prendre des cours de piano dans l’idée que je donnerai des cours. Mais depuis l’âge de 6 ans c’est la comédie qui m’intéressait, alors dès que j’ai eu l’occasion de partir tenter ma chance et me voilà.

Pourquoi nos lectrices devraient-elles aller voir La Dernière Leçon ?
C’est  un film qui fait du bien et qui nous interpelle sur des sujets forts. Je pense que La Dernière Leçon va les aider à prendre certaines décisions et je ne parle pas forcément de la fin de vie, mais au quotidien pour oser vivre pleinement.
Je trouve le personnage de Madeleine formidable, c’est une femme qui a su mener sa vie familiale et professionnelle tout en étant une femme engagée. Le film est un hymne à la vie.

 © Wild Bunch Distribution

 

Voir aussi :