Mostra de Venise 2015 : la course au Lion d'Or est lancée

Comme chaque année, le mois de septembre devrait réserver de belles découvertes aux cinéphiles. Avant les festivals de Deauville et de Toronto, la 72ème Mostra de Venise a ouvert ses portes mercredi 2 septembre dans la Cité des Doges. Deux films français ont été retenus en sélection officielle.

Mostra de Venise 2015 : la course au Lion d'Or est lancée
© Marechal Aurore/ABACA

Pas de répit pour les amoureux du 7e art. Alors que le Festival du film francophone d'Angoulême vient de s'achever, après avoir consacré Much Loved, de Nabil Ayouch, les projecteurs sont désormais braqués sur Venise. La 72ème Mostra a débuté mercredi 2 septembre et s'étendra jusqu'au samedi 12. Le jury, présidé par le réalisateur mexicain Alfonso Cuaron (Gravity, Les Fils de l'Homme), devra départager les 21 films en compétition. L'écrivain français Emmanuel Carrère, les réalisateurs taïwanais Hou Hsiao-Hsien, turc Nuri Bilge Ceylan, polonais Pawal Pawlikowski, italien Francesco Munzi, britannique Lynne Ramsay ainsi que les comédiennes Elizabeth Banks et Diane Kruger auront fort à faire pour trouver le successeur du Lion d'Or 2014. C'est le film Un pigeon perché sur une branche philosophait sur l'existence, du Suédois Roy Andersson, qui a été sacré l'année dernière.     
La France a deux chances de remporter la statuette grâce aux films Marguerite, de Xavier Giannoli emmené par Catherine Frot, et L'Hermine, de Christian Vincent avec Fabrice Luchini. Parmi les autres films sélectionnés en compétition officielle, on peut citer The Danish Girl, de Tom Hooper, A Bigger Splash, de Luca Guadagnino (présenté comme un remake de La Piscine) ou encore Rabin, the Last Day, d'Amos Gitaï. 
Le coup d'envoi de la Mostra 2015 a été donné mercredi soir avec la projection du film d'ouverture, Everest, réalisé par Baltasar Kormákur. Le long-métrage, qui sortira dans les salles françaises le 23 septembre, met en scène Jake Gyllenhaal et Josh Brolin dans la peau d'alpinistes qui tentent de conquérir le plus haut sommet du monde.                   
Quel que soit le palmarès, le cinéma français sera tout de même récompensé puisqu'un Lion d'Or sera décerné au metteur en scène Bertrand Tavernier (Quai d'Orsay, L'appât) pour l'ensemble de sa carrière. Brian de Palma sera également honoré le 9 septembre. 
Et que les cinéphiles les plus insatiables gardent un peu d'énergie : Deauville et Toronto, dont le coup d'envoi est imminent, vont eux aussi accaparer l'actualité culturelle de cette rentrée.


Voir aussi :