Solveig Anspach, réalisatrice de "Queen of Montreuil", est morte

La cinéaste franco-islandaise Solveig Anspach, réalisatrice notamment de "Haut les coeurs !", "Queen of Montreuil" et "Lulu femme nue", a été emportée par un cancer du sein à l'âge de 54 ans. Avant sa disparition, elle travaillait sur le montage de son dernier film, "L'Effet Aquatique".

Solveig Anspach, réalisatrice de "Queen of Montreuil", est morte

La réalisatrice franco-islandaise Solveig Anspach, auteure de Haut les cœurs !, Queen of Montreuil et plus récemment de Lulu femme nue, est morte vendredi 7 août, dans la Drôme. Elle a été emportée par un cancer du sein à l’âge de 54 ans. Tout au long de sa carrière, elle s’est attachée à dépeindre de beaux portraits de femmes dans des films salués par le public et la critique.
Diplômée de la toute première promotion de la Fémis - qu’elle a intégré après trois tentatives - en 1989, Solveig Anspach réalise plusieurs courts-métrages avant de s’essayer au documentaire. Elle travaillera notamment sur l’Islande et les Îles Vestmann, l’archipel où elle est née, et Sarajevo, ravagée par la guerre.
Atteinte d’un cancer au milieu des années 1990, elle choisit de mettre en scène la maladie dans une fiction, "parce que [son] histoire concerne malheureusement beaucoup de monde". Haut les cœurs ! connaît un franc succès en salles. Karin Viard incarne une jeune femme qui apprend qu’elle a un cancer sein alors qu’elle est enceinte de son premier enfant. Pour cette prestation, la comédienne recevra le César de de la meilleure actrice.
Cinéaste engagée, elle tourne en 2001 Made in the USA, un documentaire sur la peine de mort aux Etats-Unis. Le film lui vaudra le prix François-Chalais, décerné durant le Festival de Cannes à un film journalistique. 
Dans un registre plus léger, Solveig Anspach s’est lancée dans une "trilogie fauchée", désormais inachevée. Après Back Soon en 2007 et Queen of Montreuil en 2012, la réalisatrice travaillait sur le montage du dernier volet, L’Effet aquatique, avant d’être emportée par la maladie.
Sa carrière se sera donc refermée sur le succès de Lulu femme nue, au début de l’année 2014, dans lequel elle dirigeait une nouvelle fois Karin Viard. L’histoire d’une femme qui laisse de côté sa vie pour explorer de nouveaux horizons.

 

© LAMACHERE AURELIE/SIPA