"Funny Games" de Michael Haneke

Funny Games © Moviestore Collection/REX FEATURES/SIPA
Autre film à avoir fait scandale au Festival de Cannes, Funny Games  (1998) montre deux adolescents séquestrer et torturer une riche famille en vacances. Une débauche réaliste de violence sadique que Michael Haneke voulait ainsi dénoncer, alors que certains festivaliers lui ont justement reproché d'en faire l'apologie. Un malentendu que le cinéaste a voulu clarifier en réalisant un remake de son propre film en 2008,  Funny Games U.S. (avec Naomi Watts et Tim Roth), afin de toucher le public américain qu'il visait à l'origine. Résultat : les deux films ont été interdits en France au moins de 16 ans.