"La Grande Bouffe" de Marco Ferreri

La Grande Bouffe © RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA

"Le plus grave n'est peut-être pas d'oser montrer ce spectacle dégoûtant, c'est de jouer de ce dégoût pour détruire le respect de soi-même et le respect de la vie", s'insurge un critique de Télérama après la projection de La Grande Bouffe au Festival de Cannes 1973. Le film de Marco Ferreri, virulente critique de la société de consommation, présente des scènes de scatologie entrecoupées de séquences quasi-pornographiques. La presse hurle au scandale, au point qu'une mini guerre se crée entre ceux qui détestent et ceux qui défendent le film. Alors que les journalistes se chamaillent, les spectateurs assurent eux un joli succès au film.