En 2035, les voitures seront autonomes

En 2035, une voiture sur dix n'aura plus besoin de conducteur selon une étude du Boston Consulting Group (BCG).

Voiture sans conducteur
© Ford
s5 la future audi a8 en mode autonome 98423
L'Audi A8 commercialisée dans 2 ans proposera le contrôle automatisé de la direction, des freins et de l'accélérateur. © Audi semi-autonome

Imaginez des voitures en libre-service récupérant toutes seules des passagers pour les conduire là où ils le souhaitent. Un tel scénario fera parti de la vie quotidienne dans les 15 années à venir. En effet, aujourd'hui, les voitures sans conducteur circulent déjà. Seulement leur prix est inabordable et la législation loin d'être au point. Le véhicule totalement autonome ne sera disponible dans les concessions qu'en 2025. Mais les automobilistes ne sont pas opposés à l'idée de passer derrière le volant d'une auto sans conducteur. Selon l'étude de la société de conseil Boston Consulting Group,44 % des Américains se disent déjà complètement prêts à acquérir une voiture autonome au cours des dix prochaines années. Plusieurs aspects les attirent dans cette technologie : la plus grande sécurité de conduite qu'elle instaure, le coût moindre de l'assurance et également la possibilité d'avoir d'autres occupations plus productives que de simplement conduire. 20 % des personnes sondées par le BCG pourraient ainsi dépenser au moins 5000 dollars supplémentaires pour une telle voiture.

2 voitures semi-autonomes en 2017

Mais avant d'entrer dans l'ère de la voiture totalement autonome, la conduite semi-autonome prendra déjà les commandes. Ainsi l'Audi A8 ou la Cadillac CT6 seront commercialisées d'ici deux ans et proposeront le contrôle automatisé de la direction, des freins et de l'accélérateur.