Comment bien vendre sa voiture

Aujourd’hui, un Français sur deux souhaite vendre sa voiture sans passer par un garage ou un concessionnaire. Pour bien faire, il est nécessaire de suivre certaines étapes. Vous ne savez pas lesquelles ? Nos conseils pour bien vendre votre voiture.

Bien vendre sa voiture : préparer son véhicule à la vente

Pour bien vendre sa voiture, la première étape est de soigner sa présentation. Commençons par les élémentaires : nettoyage de la carrosserie et de l’habitacle, en prenant soin d’enlever certaines taches, odeurs nauséabondes ou éléments de personnalisation qui diminueraient de la valeur à votre véhicule. Pour finir, utilisez des produits pour lustrer les petites rayures éventuelles avant d’attaquer.

Côté entretien courant, vérifiez les filtres et les bougies à remplacer au besoin et faites la vidange de votre voiture. Pour bien vendre votre voiture, il faut vous mettre dans la peau d’un acheteur en vérifiant tous les points qui pourraient faire échouer la vente. Au final, peu de place à l’improvisation, vous devez vous mettre dans la peau d’un professionnel : en effet, si vous passez par un garage qui doit effectuer une préparation spécifique, celui-ci imputera les frais à la vente. Vous avez donc tout intérêt à bien faire les choses.

Bien vendre sa voiture : anticiper la vente

Après avoir soigné votre voiture, il vous faut un contrôle technique de moins de 6 mois, c’est une étape indispensable à la vente. Pour le prix de vente, renseignez-vous bien avant de vous lancer, vérifiez la cote de votre véhicule, vérifiez son kilométrage et son âge avant de fixer un prix ferme. Des experts agréés peuvent également vous aider.

Ensuite, travaillez une belle annonce présentant marque, modèle, photos, garanties et vos coordonnées. À ce stade, si vous êtes contactée, ne négligez pas certaines règles quant à la proposition de l’essai du véhicule : vous devez toujours accompagner l’acheteur potentiel, en ayant fait un tour du véhicule ensemble au préalable. En effet, c’est votre assurance qui est engagée s'il venait à causer des dégâts pendant le test. Dans le doute, demandez toujours une copie de la pièce d’identité de l’acheteur potentiel à qui vous faites réaliser un essai.

Enfin, si tout s’est bien passé, vous devrez fournir un certificat de cession et de non-gage de la voiture en échange d’un chèque de banque qui vous offrira une garantie de paiement.

Dossiers Vendre sa voiture